Traitement des ruptures complètes de l'urèthre postérieur par réalignement endoscopique.

16 juillet 2001

Mots clés : Urèthre, lésion traumatique, rupture, chirurgie endoscopique
Auteurs : Tahan H, Randrianantenaina A, Michel F.
Référence : Prog Urol, 1999, 9, 489-495
BUTS : Apprécier l'efficacité et le bénéfice du traitement des ruptures complètes de l'urèthre postérieur par réalignement endoscopique.
MATÉRIEL ET MÉTHODES : Entre 1991 et juin 1998, 14 hommes ont été hospitalisés pour une rupture complète traumatique de l'urèthre postérieur. 13 d'entre eux ont pu bénéficier d'un réalignement endoscopique.
RÉSULTATS : Avec un recul moyen de 29 mois, tous les malades sont continents et urinent avec un débit urinaire satisfaisant. Deux patients ont eu une sténose uréthrale et trois autres deux sténoses uréthrales traitées par urétrotomie interne (38,4%). Trois patients sont impuissants dont un qui a eu les deux artères hypogastriques embolisées (23%).
CONCLUSION : Le réalignement endoscopique des ruptures complètes de l'urèthre postérieur est une technique simple, peu agressive, préservant au mieux la continence et la sexualité de sujets toujours jeunes. Il induit des sténoses uréthrales dont le traitement endoscopique donne de bons résultats et qui peuvent être prévenues par l'usage systématique d'auto-calibrages de l'urèthre.