Traitement des lymphocèles après transplantation rénale.

16 juillet 2001

Mots clés : Transplantation rénale, complication iatrogène, Lymphocèle, marsupialisation
Auteurs : Martin X, Aboutaieb R, Dawahara M, Lagha K, Garnier JL, Pangaud C, Lefrançois N, Maréchal JM, Gelet A, Dubernard JM
Référence : Prog Urol, 1996, 6, 260-263
Les lymphocèles représentent l'une des complications survenant dans les suites des transplantations rénales. Leur traitement est encore controversé. Sur une période de 3 ans (janvier 1992 à décembre 1993), 7 patients présentant une lymphocèle compliquée ont eu différents traitements. La ponction drainage a été utilisée dans les 7 cas, une sclérothérapie à la polyvidone-iodée(r) a été pratiquée 4 fois, un drainage interne par marsupialisation chirurgicale une fois et coelioscopique 4 fois. Les résultats du drainage externe et de la sclérothérapie ont été décevants avec respectivement 1 bon résultat sur 7 et 1 résultat moyen sur 4. Par contre le drainage interne a été efficace dans tous les cas qu'il s'agisse de la marsupialisation chirurgicale ou coelioscopique. Cette dernière évite les inconvénients de la chirurgie ouverte chez les patients à risque. Le traitement par coelioscopie nous paraît être la méthode thérapeutique de choix des lymphocèles post-transplantation rénale car elle est simple, rapide et efficace.