Technique de la prostatectomie radicale périnéale pour cancer prostatique localisé.

16 juillet 2001

Mots clés : prostate, Tumeur, prostatectomie radicale, voie d'abord périnéale
Auteurs : Boccon-Gibod L
Référence : Prog Urol, 1995, 5, 415-425
En l'absence d'indication au curage ganglionnaire pelvien ou si ce dernier a déjà pu être effectué par d'autres procédés, la prostatectomie radicale périnéale offre un excellent contrôle local du cancer prostatique localisé. En respectant ces contre-indications locales et générales (volume de la glande, souplesse de l'articulation coxo-fémorale, état cardiovasculaire...), la prostatectomie périnéale assure une exérèse de qualité strictement identique à la prostatectomie rétropubienne. Le délai de réapparition de la continence n'est pas modifié. Le seul problème est représenté par la difficulté de la préservation des pédicules neurovasculaires de l'érection. Les soins pré et post-opératoires, ainsi que la technique chirurgicale, sont décrits pas à pas afin de permettre au lecteur de commencer à se familiariser avec cette technique chirurgicale séduisante.