Base bibliographique

Technique du curage ganglionnaire inguinal robot-assisté dans le cancer du pénis
Robot-assisted endoscopic groin lymphadenectomy for penile cancer
- Techniques chirurgicales
- Réf : Progrès FMC, 2015, 2, 25, F44, suppl. 2


Objectifs

Décrire une technique le curage ganglionnaire inguinal par voie laparoscopique robot-assistée pour cancer du pénis.


Méthodes

Rapport d’expérience pratique monocentrique avec description, étape par étape, du matériel nécessaire, de l’installation du patient, des différents temps opératoires.


Résultats

La particularité de notre technique est d’aborder initialement le plan profond et de réaliser un curage le plus extensif possible. Dix patients ont été opérés. La durée opératoire a été entre 100 et 140minutes. Entre 8 et 15 ganglions ont été retrouvés par côté. Deux patients ont développé une lymphocèle dont une qui s’est compliquée de sepsis sévère. Nous n’avons pas noté d’hématomes ou nécroses cutanées. Le recul est de 6 à 24 mois.


Conclusion

Dans notre expérience, cette approche de curage inguinal robot-assisté a permis de réduire la morbidité de la procédure sans compromettre le contrôle carcinologique tout en respectant les limites de dissection.


Objective

To describe a technique inguinal lymphadenectomy robot-assisted laparoscopic surgery for penile cancer.


Method

Single center experience report with description, step by step, the necessary equipment for patient setup, different operating times.


Results

The special feature of our technique is to initially address the deeper level and achieve a more extensive dissection can. Ten patients were operated. The operative time was 100 to 140minutes. Between 8 and 15 nodes were found by side. Two patients developed seroma one of which was complicated by severe sepsis. We have not noticed bruising or skin necrosis. The decline is 6 to 24 months.


Conclusion

In our experience, this robot-assisted inguinal lymphadenectomy approach has allowed to reduce the morbidity of the procedure without compromising cancer control while respecting the dissection limits.

Mots clés:
Cancer de pénis / Curage inguinal / Chirurgie robotique
Mots-clés:
Penile cancer / Groin lymphadenectomy / Robotic surgery
Traitement médical expulsif dans la colique néphrétique lithiasique : moins efficace que prévu ?
- Veille bibliographique
- Réf : Progrès FMC, 2015, 3, 25, F80, suppl. 3


Le texte complet de cet article est disponible en PDF.
Cliquer ici pour le visualiser

Mots clés:
Cancer / Métastases osseuses / Immunothérapie / Dénosumab
Mots-clés:
Cancer / Bone metastases / immunotherapy / Dénosumab
Tumeurs urothéliales
- Compte-rendu de congrès
- Réf : Progrès FMC, 2015, 2, 25, F53, suppl. 2



Tumeurs de vessie n’infiltrant pas le muscle



Instillation postopératoire précoce de chimiothérapie


Mots clés:
E.
Mots-clés:
Hormone therapy / prostate cancer / Abiratérone / Castration resistance / Prescription
Urologie : spécialité de la diversité
Urology: Specialty of diversity
- Éditorial
- Réf : Progrès FMC, 2015, 2, 25, F25, suppl. 2


Progrès en urologie FMC est la revue professionnelle de notre spécialité qui accompagne l’évaluation de nos pratiques et notre développement continu. Ce nouveau numéro témoigne bien de la richesse et de l’étendue de notre spécialité qui affirme toute sa diversité.


Mots clés:
P.
Utilisation du mélange équimolaire oxygène protoxyde d’azote (MEOPA) en urologie : pourquoi, comment, pour qui ?
How to manage equimolar mixture of oxygen and nitrous oxide in patients undergoing short painful urology procedures?
- Le point sur...
- Réf : Progrès FMC, 2015, 3, 25, F62, suppl. 3


Introduction

Le MEOPA est un mélange gazeux composé de 50 % de protoxyde d’azote et de 50 % d’oxygène. Il est largement utilisé pour la prise en charge de l’analgésie des gestes douloureux de courte durée en dehors du bloc opératoire.


Matériel et méthodes

Cet article développe les aspects théoriques et pratiques de ce gaz et une revue de la littérature, via PubMed, précise les indications validées en urologie. Les publications randomisées ont été recensées et analysées.


Résultats

Ce médicament inhalé présente une rapidité d’apparition et de réversibilité de ses effets cliniques, en rapport avec ses propriétés pharmacocinétiques, ainsi qu’une grande sécurité d’emploi. Ses effets secondaires sont peu fréquents et toujours mineurs. Toutes les études publiées démontrent une réduction significative de la douleur dans les procédures urologiques invasives.


Discussion

Il existe un intérêt à employer cet analgésique sécurisant, efficace, peu onéreux dans notre pratique quotidienne.


Introduction

MEOPA, a mixture of 50% nitrous oxide and 50% oxygen, is an anxyolitic and analgesic agent widely used for analgesia in short duration painful procedures. The low solubility in blood and tissue of nitrogen protoxide gives pharmacokinetic properties leading to fast reversible effects. The equimolar formulation with oxygen allows safe use. Adverse effects are rare and always minor.


Methods

A PubMed search was performed and randomised studies were identified and reviewed. In this article, we investigate the application and efficacy of this gas by performing a systematic review of the literature in day case and outpatient urological procedures.


Results

All published studies have found significantly reduce procedural pain. MEOPA inhalation reduce pain in common diagnostic and therapeutic outpatient urological procedures.


Conclusion

There is a huge potential to encourage the wider use of this cheap, safe, effective analgesic agent in our current practice.

Mots clés:
urologie / analgésie / Douleur / Protoxyde d’azote
Mots-clés:
Urology / analgesia / Pain / nitric oxide