Base bibliographique

The “Mini-Jupette” sling at the time of inflatable penile prosthesis implantation: Adequate treatment for erectile dysfunction with mild incontinence and/or climacturia after radical prostatectomy
La bandelette « Mini-Jupette » lors de l’insertion d’un implant pénien gonflable : un traitement chirurgical adéquat d’une dysfonction érectile avec incontinence urinaire légère et/ou orgasmurie après prostatectomie totale
2019
- Articles originaux
- Réf : Prog Urol, 2019, 8, 29, 456-463


Introduction


Mots clés:
penile prosthesis / Post-radical prostatectomy erectile dysfunction / Climacturia / Urinary incontinence / Male sling
Mots-clés:
R.
Tomographie par densité optique des pièces de résection des tumeurs de vessie
Optical coherence tomography of bladder resection specimen
2019
- Articles originaux
- Réf : Prog Urol, 2019, 8, 29, 449-455


Introduction

Le diagnostic des tumeurs urothéliales de la vessie repose sur la résection trans-urétrale des lésions, et leur analyse histologique. Le temps nécessaire à l’obtention des résultats de l’analyse histologique augmente les délais de prise en charge. Par ailleurs, l’absence de muscle sur les prélèvements nécessite une nouvelle procédure de résection. La FFOCT est une technique d’imagerie rapide du tissu frais. L’objectif principal de notre étude était d’évaluer la faisabilité et la performance diagnostique de la FFOCT pour déterminer la présence de musculeuse et de foyers tumoraux sur les copeaux de résection trans-urétrale de vessie (RTUV).


Patients et méthodes

Nous avons analysé en FFOCT les copeaux de résections de 24 patients consécutifs. Trois lecteurs ont analysé les images en aveugle, en recherchant la présence de muscle et de tumeur sur chaque copeau. Les résultats ont été comparés à l’analyse histologique pour calculer les performances diagnostiques de chaque lecteur.


Résultats

Les sensibilité moyennes pour la détection du muscle et la détection de tumeurs étaient respectivement de 75 % et 81 %. Les spécificités moyennes pour la détection de muscle et la détection de tumeur étaient respectivement de 78,3 % et 55,3 %.


Conclusion

Nos résultats suggèrent que la FFOCT des copeaux de résection de tumeur urothéliale est faisable. Les sensibilités et spécificités calculées sont encourageantes pour la détection de muscle et la détection de la tumeur. La performance de cet outil de détection et stadification précoce devra être confirmée sur un plus grand nombre de patients.


Niveau de preuve

3.


Introduction

The diagnosis of bladder urothelial tumors is based on bladder resection and histological analysis of the specimen. The time to obtain the results of the histological analysis increases the treatment delay. Furthermore, the lack of muscle on the specimen forces the surgeon to practice on other procedure. Full field optical coherence tomography (FFOCT) is a recent imaging technique to analyze tissue. The aim of our study was to evaluate the feasibility and diagnostic accuracy of FFOCT to detect muscle and tumor in bladder resection specimen.


Patients and methods

We analyzed with the FFOCT technique bladder resection specimen of 24 consecutives patients. Three readers did the blind analyze of the images, looking for the presence of muscle and tumor on each specimen. Their results were compared with histological analysis to calculate diagnostic accuracy for each reader.


Results

Mean sensibilities for the detection of muscle and tumor were respectively 75% and 81%. Mean specificities for the detection of muscle and tumor were respectively 78.3% and 55.3%.


Conclusions

Our results suggest that the FFOCT is feasible to analyze bladder resection specimen. Sensibilities and specificities calculated are encouraging for the detection of muscle and tumor. The accuracy of this detection and early-staging tool should be validated by larger studies.


Level of evidence

3.

Mots clés:
Tumeur de vessie / Tumeur urothéliale / FFOCT / Résection de vessie / Stadification
Mots-clés:
bladder cancer / Urothelial tumor / FFOCT / Bladder resection / Staging
ADÉNOMECTOMIE PROSTATIQUE CHIRURGICALE
2019
- Traitement
AUTO SONDAGE URINAIRE
2019
- Traitement
CYSTOSTOMIE SUS-PUBIENNE
2019
- Traitement
DÉRIVATION URINAIRE EXTERNE TYPE BRICKER POUR VESSIE NEUROLOGIQUE
2019
- Traitement
ENDOPROTHÈSE PROSTATIQUE
2019
- Traitement
ENTÉROCYSTOPLASTIE
2019
- Traitement
ENTÉROCYSTOPLASTIE D’AGRANDISSEMENT
2019
- Traitement
INCISION CERVICO PROSTATIQUE
2019
- Traitement
NEUROMODULATION DES RACINES SACRÉES (NMS) POUR TROUBLES URINAIRES
2019
- Traitement
SPHINCTÉROTOMIE CHIRURGICALE
2019
- Traitement
SPHINCTÉROTOMIE PROTHÉTIQUE
2019
- Traitement
TOXINE BOTULIQUE : INJECTION DANS LA PAROI VÉSICALE POUR VESSIE NEUROLOGIQUE
2019
- Traitement
TRAITEMENT CHIRURGICAL ENDOSCOPIQUE DE L’HYPERTROPHIE BÉNIGNE DE LA PROSTATE SANS LASER (ADÉNOME DE LA PROSTATE)
2019
- Traitement
TRAITEMENT PAR LASER DE L’HYPERTROPHIE BÉNIGNE DE LA PROSTATE (ADÉNOME DE LA PROSTATE)
2019
- Traitement
ABLATION DE SPHINCTER URINAIRE ARTIFICIEL CHEZ L’HOMME
2019
- Traitement
BALLONNETS LATÉRO URÉTRAUX (POSE DE)
2019
- Traitement
BANDELETTE SOUS URÉTRALE PAR VOIE RÉTROPUBIENNE (TVT)
2019
- Traitement
BANDELETTE SOUS URÉTRALE PAR VOIE TRANSOBTURATRICE
2019
- Traitement
BANDELETTE SOUS URÉTRALE TRANSOBTURATRICE
2019
- Traitement
CURE D’INCONTINENCE URINAIRE DE LA FEMME PAR IMPLANTATION D’UN SPHINCTER URINAIRE ARTIFICIEL
2019
- Traitement
EXAMEN URODYNAMIQUE
2019
- Traitement
IMAGERIE DU PLANCHER PELVIEN
2019
- Traitement
PROLAPSUS DES ORGANES PELVIENS (CURE PAR VOIE VAGINALE)
2019
- Traitement
PROLAPSUS GÉNITAL : CURE PAR PROMONTOFIXATION COELIOSCOPIQUE
2019
- Traitement
SPHINCTER ARTIFICIEL POUR LE TRAITEMENT D’UNE INCONTINENCE URINAIRE MASCULINE APRES CHIRURGIE PROSTATIQUE
2019
- Traitement
TOXINE BOTULIQUE : INJECTION DANS LA PAROI VÉSICALE POUR LE TRAITEMENT DE L’INCONTINENCE URINAIRE PAR URGENTURIE LIÉE À UNE HYPERACTIVITÉ VÉSICALE NON NEUROLOGIQUE
2019
- Traitement
Analyse de la douleur urétrale lors de la pratique de l’autosondage : étude rétrospective sur 77 patients
Urethral pain during clean intermittent self catheterization: Retrospective analysis of 77 patients
2019
- Articles originaux
- Réf : Prog Urol, 2019, 7, 29, 360-365


Objectif

Les autosondages intermittents (ASI) sont le traitement de référence de la rétention urinaire chronique. En règle générale bien tolérés, ils sont parfois compliqués de douleurs urétrales lors de l’insertion ou du retrait du cathéter, pénalisant ainsi adhérence au traitement. L’objectif de cette étude était de déterminer la proportion de patients ayant des douleurs lors de la réalisation de l’ASI et en vérifier l’impact en termes d’adhérence.


Méthodes

Étude rétrospective, avec évaluation objective des douleurs lors de l’ASI, un mois après leur apprentissage. Données recueillies par les scores ICDQ (difficultés aux ASI), InCaSaQ (satisfaction aux ASI) et ICAS (compliance et adhérence aux ASI).


Résultats

Sur 77 patients inclus, 28 (36 %) ressentaient une douleur lors de l’ASI. En analyse univariée, une douleur à l’ASI était corrélée à une mauvaise adhésion à la réalisation du geste (p <0,01). En analyse multivariée, le risque de douleur était multiplié par 3,99 (IC 95 % 1,11–14,37) pour le sexe féminin, de même qu’il était corrélé à une mauvaise adhésion à l’ASI (OR 25,28 (IC 95 % 3,72–172,03), p <0,01). Cependant, un IMC>25kg/m2 semblait être un facteur protecteur vis-à-vis de ces douleurs (OR 0,31 (IC 95 % 0,31–0,99) p =0,04).


Conclusion

Dans cette série, les douleurs urétrales étaient corrélées à une mauvaise adhésion à l’ASI et le sexe féminin semblait être un facteur aggravant des douleurs.


Niveau de preuve

4.


Objective

Clean self-intermittent catheterization (CIC) is the gold standard of the therapeutic approach of chronic urinary retention. Usually, CIC are safe, effective but in some cases catheterization can determine urethral pain during catheter insertion or withdrawal leading to poor adherence and compliance. To determine prevalence of pain during CIC and verify its impact on adherence to treatment.


Method

Retrospective study with evaluation of pain during CIC one month following CIC teaching session by means specific and validated questionnaires: ICDQ (Intermittent Catheterization Difficulties Questionnaire), InCasaq (Intermittent Catheterization Satisfaction Questionnaire), I-CAS (Intermittent Catheterization Adherence Scale).


Results

Seventy-seven patients were recruited and 28 (36%) described pain during CIC. There is a strong relationship between pain and poor adherence (P <0.01). Female patients had a higher risk of urethral pain during CIC and in contrary BMI>25kg/m2 seems to be a protective factor of pain.


Conclusion

In this series, urethral pain was associated with low compliance and adherence to CIC.


Level of evidence

4.

Mots clés:
autosondages / Douleurs / Questionnaires / Neurologie
Mots-clés:
Self catheterization / Pains / Questionnaires / Neurology
Incontinence : une maladie taboue comme une autre ?
Incontinence: A tabooed disease like another one?
2019
- Éditorial
- Réf : Prog Urol, 2019, 7, 29, 347-348

Mots clés:
X.