Sonde urétérale incrustée: utilisation du Lithoclast(r). A propos d'un cas.

16 juillet 2001

Mots clés : voie urinaire supérieure, Uretère, Endoprothèse urétérale, complication iatrogène, lithotripsie endo-urétérale
Auteurs : Eghazarian C, Lechevallier E, Bretheau D, Jean F, Coulange C
Référence : Prog Urol, 1995, 5, 410-414
Les endoprothèses urétérales peuvent se compliquer d'incrustations, rendant parfois impossible le retrait ou le remplacement sur guide de la sonde. Dans cette indication exceptionnelle, nous rapportons un cas où l'utilisation du lithotriteur pneumatique Swiss-Lithoclast(r) a permis le retrait d'une sonde double J incrustée. Il n'y a pas eu de morbidité liée à l'utilisation du Lithoclast(r). Parmi les différentes techniques d'ablation de ces double J incrustées, la lithotritie endoprothétique paraît être dans certains cas la plus efficace et la moins morbide.