Signification pronostique de l’indice d’aire du muscle psoas dans les tumeurs des voies excrétrices

25 novembre 2019

Auteurs : B. Benmohamed, K. Chaker, A. Messaoudi, L. Obringer, M. Schneider, B. Gautier, S. Lopez, J. Jung
Référence : Prog Urol, 2019, 13, 29, 652-653
Objectifs

La sarcopénie (ou diminution de la masse musculaire lombaire) a été associée dans de nombreuses tumeurs solides à un pronostic sombre. L’objectif de notre étude était de l’impact de l’indice d’aire du muscle psoas sur le devenir oncologique des patients traités par une néphro-urétérectomie totale (NUT) pour une tumeur des voies excrétrices supérieures (TVES).

Méthodes

Nous avons mené une étude rétrospective entre 2012 et 2017 colligeant les patients ayant eu une NUT pour une TVES. Le calcul de la surface du muscle psoas a été effectué sur les coupes axiales passant par (L3) du scanner abdominal préopératoire. Le résultat obtenu (en cm2) a été rapporté au carré de la taille du patient (m2) afin d’obtenir la valeur de l’indice d’aire du psoas (cm2/m2). La survie sans récurrence et la survie spécifique ont été calculées. La signification pronostique de l’indice d’aire du muscle psoas a été évaluée. Le seuil de signification a été fixé à p <0,05.

Résultats

Soixante-douze patients ont été inclus. L’âge moyen des patients était de 68 ans [42–87 ans]. Le sex-ratio était de 2 :1. L’indice moyen d’aire du muscle psoas était de 2,37 cm2/m2. Le recul moyen des patients était de 53 mois [22–84 mois]. Les patients ayant un indice d’aire du muscle psoas bas avaient des tumeurs plus grandes (p =0,026), un stade T plus élevé (p =0,03), un grade plus haut (p =0,016) et plus d’invasion lympho-vasculaire (p =0,002). Le taux de survie sans récurrence et de la survie spécifique à 5 ans étaient significativement plus bas chez les patients avec un indice d’aire de psoas inférieur à 2,37 cm2/m2. L’analyse multivariée a identifié l’indice d’aire de psoas comme un facteur indépendant de survie sans récidive (p =0,001) et de survie spécifique (p =0,005).

Conclusion

Un indice d’aire du muscle psoas plus bas a été associé à une tumeur des voies excrétrices supérieures plus agressive. En outre cet indice était un facteur pronostique significatif à la fois pour la survie sans récidive et la survie spécifique.




 




Déclaration de liens d'intérêts


Bourse AFU.






© 2019 
Publié par Elsevier Masson SAS.