SIFUD-PP : une société savante du passé ou de l’avenir ?

25 décembre 2014

Auteurs : J.-F. Hermieu
Référence : Prog Urol, 2014, 17, 24, 1091-1092




 



Alors que plusieurs publications s'interrogent sur l'utilité des explorations urodynamiques, on peut se poser la question de l'avenir d'une société savante telle que la SIFUD-PP.


Celle-ci est parfois considérée comme une société « d'uro-physiciens » communiquant dans un langage étrange loin des besoins des cliniciens. C'est méconnaître les profonds changements initiés depuis quelques années par les différents conseils d'administration.


D'urodynamique la société évolue vers la pelvipérinéologie. Cette nouvelle spécialité transversale permet de partager les spécificités des urologues, des gynécologues, des rééducateurs, des proctologues mais aussi des infirmières, des kinésithérapeutes et des sages-femmes.


Terminé le temps où chaque spécialiste prenait en charge son étage en négligeant les autres ; place désormais à une prise en charge globale pelvipérinéale.


Plus qu'une concurrence entre spécialités, il s'agit désormais d'une collaboration enrichissante améliorant ainsi la prise en charge de nos patients.


Nos jeunes internes et CCA ont parfaitement compris cette évolution, leur engouement pour les différentes formations « DU, DIU, Masters » pelvipérinéales en témoigne.


Plus personne ne remettrait en cause l'intérêt des réunions multidisciplinaires de cancérologie. La SIFUD est innovante en proposant cette prise en charge multidisciplinaire proche de celle que l'on observe dans ces réunions oncologiques.


Le dernier conseil d'administration de la SIFUD-PP a défini les grandes lignes des 3 années à venir et confirmé cette évolution. Notre logo va changer en mettant en avant la pelvipérinéologie. Un concours de logos sera proposé aux membres de la société pour choisir le logo qui représentera le mieux la société. Une réflexion sur la journée du mercredi du congrès est lancée afin de la renforcer par des sessions ouvertes aux étudiants des DU, DIU et Masters en pelvipérinéologie, des sessions d'expertise en rééducation (destinées aux kinésithérapeutes et sages-femmes) et des sessions de formation continue rentrant dans le cadre de la DPC. Soucieuse de favoriser la recherche, la SIFUD-PP proposera chaque année 3 bourses de 10 000 euros destinées à promouvoir des travaux innovants en pelvipérinéologie. Une évolution du site Internet est également prévue afin de proposer un outil plus performant à nos membres. Enfin, sur le plan réglementaire et afin d'éviter tout conflit d'intérêt, la SIFUD-PP aura pour vocation uniquement les missions scientifiques, l'aspect commercial étant désormais assuré par la société Pelvicom créée dans ce but.


Après le vif succès du dernier congrès à Arcachon, le congrès 2015 de La Baule, présidé par Loïc Lenormand, sera une nouvelle occasion de constater le dynamisme et la richesse de la SIFUD-PP. Il se tiendra exceptionnellement du 16 au 18 septembre 2015. Le rapport portant sur les complications fonctionnelles de la chirurgie de l'incontinence urinaire féminine sera un parfait exemple des échanges entre les différentes spécialités concernées. La convivialité de cette manifestation ne sera pas oubliée. On peut faire confiance à nos amis nantais pour cela. Et pour les manifestations à venir, n'oublions pas la conférence d'experts à Bruxelles le 16 janvier 2015 sur les prolapsus récidivés, le Congrès mondial de la douleur pelvienne à Nice en juin 2015 en partenariat avec la IUGA.


Que de projets ! Oui, la SIFUD est bien tournée vers l'avenir...


Mais n'allons pas plus vite que les mentalités ne le permettent...


Déclaration d'intérêts


L'auteur déclare ne pas avoir de conflits d'intérêts en relation avec cet article






© 2014 
Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.