Rupture de l'urèthre féminin au cours des fractures du bassin : à propos de deux observations

24 octobre 2001

Mots clés : Urèthre féminin, traumatisme, fracture du bassin
Auteurs : MEVEL O, TAHAN H, MICHEL F
Référence : Prog Urol, 2000, 10, 1212-1216
La lésion de l'urèthre après fracture du bassin est rarement rencontrée chez la femme. Cela s'explique par la mobilité et la brièveté de l'urèthre qui est alors mieux protégé en cas de traumatisme que l'urèthre masculin. Le contact intime de l'urèthre et du vagin fait qu'une plaie vaginale est parfois associée. Un examen pelvi-périnéal doit être systématiquement réalisé lors de tout traumatisme du bassin chez la femme afin d'éviter la morbidité consécutive à un diagnostic tardif d'une lésion uréthrale. L'intervention chirurgicale précoce permet une réparation précise des lésions garant d'un bon résultat fonctionnel.