Rétention urinaire aiguë secondaire aux métastases caverneuses d'une tumeur prostatique

16 juillet 2001

Mots clés : prostate, Tumeur, métastase viscérale, obstruction sous vésicale, rétention d'urine
Auteurs : Bar-Moshe 0, Abdul-Sater A, Vandendris M
Référence : Prog Urol, 1991, 1, 1042-1045
Les métastases caverneuses des cancers prostatiques sont rares. Nous rapportons 2 cas de rétention urinaire aiguë due à des métastases péniennes d'origine prostatique. Elles se manifestent par des nodules localisés dans les corps caverneux, un gonflement diffus de la verge, un priapisme ou une rétention urinaire aiguë. Le traitement le plus efficace est la résection large des lésions pouvant aller juisqu'à l'ablation totale du pénis. Quel que soit le type de traitement, le pronostic de cette affection est particulièrement sombre.