Résultats économiques de Propenlap, étude prospective multicentrique comparant les voies ouvertes et mini-invasives de la prostatectomie totale

25 novembre 2015

Auteurs : I. Durand-Zaleski, H. Rabetrano, M. Devonec, E. Mandron, M. Soulie, A. De la Taille, G. Benoit, N. Mottet, D. Gasman, B. Dore, M. Zerbib, C. Vaessen, J. Irani, T. Lebret, M. Colombel, E. Lechevallier, S. Bastuji-Garin, Y. Allory, C. Abbou, P. Rischmann, L. Salomon
Référence : Prog Urol, 2015, 13, 25, 742
Objectifs

Propenlap (projet IC061626, STIC) est une étude multicentrique prospective avec lecture centralisée des pièces opératoires et étude économique comparant la voie rétropubienne à la voie mini-invasive (laparoscopique sans et avec robot assistance). L’objectif principal était de montrer que la voie mini-invasive permet d’obtenir un résultat carcinologique non inférieur à celui de la voie ouverte et d’estimer l’efficience (ratio-coût-efficacité) comparative des techniques utilisées.

Méthodes

Les coûts ont été estimés de manière prospective, pour les patients inclus, du point de vue du producteur de soins : 1) par microcosting pour l’intervention 2) à partir de l’étude nationale de coûts pour le séjour initial et les ré-hospitalisations durant la période de suivi de 3ans. Le critère d’efficacité pour le calcul de l’efficience était la survie sans progression. L’incertitude sur le ratio était explorée par bootstrap. Les résultats sont présentées en moyenne (écart-type).

Résultats

Des 612 patients inclus, 365 ont pu être analysés pour l’évaluation économique, respectivement 202 pour la voie rétropubienne, 263 pour la voie laparoscopique dont 85 robot-assistée. Respectivement, les durées d’intervention étaient de 165,7 min (53,3), 212 min (67,7) et 124,7 min (69,5), les durées de séjour de 6,8 jours (1,9), 6 jours (2,2) et 3,9 jours (1,3), le coût total du séjour de 7648€ (1385€), 7775€ (2068€) et 8396€ (1782€). Le coût de la chirurgie robot est très sensible au nombre annuel d’interventions réalisées et à la durée de séjour. Pour une durée de séjour de 2–3jours (incluant le jour préopératoire), le nombre annuel d’interventions qui rendrait le coût du robot égal à la laparoscopie est de 200–250. Si la durée de séjour est de 4jours, le nombre d’interventions nécessaires devient 450 environ.

Conclusion

La prostatectomie par voie mini-invasive laparoscopique avec robot a un coût plus élevé que la voie ouverte rétropubienne ou la laparoscopie simple, ce coût est très sensible à la durée de séjour et à l’activité du robot.




 




Déclaration d'intérêts


Les auteurs n'ont pas transmis de déclaration de conflits d'intérêts.






© 2015 
Publié par Elsevier Masson SAS.