QCM Progrès en Urologie - Septembre 2006

23 octobre 2006

Mots clés : QCM, Évaluation, questions
Auteurs : AFU - Formation initiale et continue
Référence : Prog Urol, 2006, 16, 4, 517
  1. Place de la néphrourétérectomie laparoscopique dans le traitement des carcinomes urothéliaux de la voie excrétrice urinaire supérieure (P. 413)
    Les carcinomes urothéliaux de la voie excrétrice supérieure
    (1 réponse fausse)
    1. Représentent environ 5% des tumeurs urothéliales.
    2. Le traitement de référence est la néphrourétérectomie en chirurgie ouverte.
    3. Les tumeurs superficielles ou de bas grade ont une survie spécifique de l'ordre de 80% à 5 ans.
    4. L'urétéroscopie et la voie percutanée sont les seuls traitements conservateurs utilisés.
    5. Les traitements conservateurs sont indiqués d'emblée en cas de tumeurs bilatérales.
  2. Comparaison cavernométrie et échographie-doppler pour le diagnostic de dysfonction érectile veino-occlusive (P. 470)
    L'échographie doppler pénienne
    (1 réponse fausse)
    1. Est un examen sensible et spécifique dans le diagnostic d'une dysfonction érectile d'origine artérielle.
    2. Est un examen opérateur dépendant.
    3. Peut se substituer à la réalisation d'une cavernométrie dans le diagnostic étiologique de dysfonction érectile d'origine veino-occlusive.
    4. Est réalisée en première intention en cas de suspicion de dysfonction érectile d'origine veino-occlusive.
    5. Comprend habituellement dans le cadre d'une évaluation d'une dysfonction érectile, une étude directe de la vascularisation artérielle et veineuse de la verge, d'abord au repos, puis après injection de drogue vaso-active.
  3. Hydronéphrose géante du nouveau-né : résultats à long terme de la néphroplicature primaire néonatale (P. 481)
    L'hydronéphrose géante du nouveau-né

    1. Est une pathologie rare, le plus souvent en relation avec une sténose de la jonction pyélo-urétérale.
    2. Peut se compliquer d'une pyélonéphrite aiguë dans les premiers mois de vie.
    3. Entraîne le plus souvent une destruction complète du parenchyme rénal sus-jacent.
    4. Peut justifier la mise en place d'une néphrostomie temporaire.
    5. Est le plus souvent une malformation isolée.
  4. Kyste hydatique du cordon spermatique (P. 499)
    (1 réponse fausse)
    1. L'hydatidose est une anthroposonoose où l'homme constitue un hôte intermédiaire du cestode.
    2. Echinococcus granulosis est la seule espèce du genre Eschinococcus responsable du kyste hydatique.
    3. La principale complication du kyste hydatique est l'infection.
    4. Le foie et les poumons sont touchés par l'hydatidose dans plus de 90% des cas.
    5. Le traitement de référence du kyste hydatique est la périkystectomie totale.
  5. Fistule vésico-vaginale après ablation d'un corps étranger intra-vaginal négligé (P. 502)
    (1 réponse fausse)
    1. La meilleure méthode d'ablation du corps étranger est fonction de la taille de l'objet et la mobilité de l'objet mis dans le vagin.
    2. Après qu'une fistule vésico-vaginale ait été identifiée, un essai de traitement conservateur peut être proposé.
    3. Les résultats optimaux pour la fermeture de la fistule sont obtenus quand la chirurgie est réalisée sur une fistule mature organisée.
    4. Les fistules vésicales s'étendant à l'urèthre peuvent être traitées en utilisant un abord abdominal.
    5. Le taux de succès de la réparation chirurgicale de la fistule vont de 88 à 100% et ont été rapportés par de nombreux auteurs.