Protection de la fertilité mâle lors des traitements anticancéreux : l'expérience animale

16 juillet 2001

Mots clés : Chimiotherapie, radiothérapie, complication iatrogène, infertilité, spermatogénèse
Auteurs : Velez de la Calle JF, Bauché F, Jégou B
Référence : Prog Urol, 1992, 2, 110-118
Un des effets iatrogènes le plus connu lors des traitements anticancéreux est la stérilité chez les individus jeunes à bon pronostic, d'où la nécessité de mettre en place un protocole nous permettant de préserver la fonction de reproduction mâle. Cette revue bibliographique résume les différentes voies d'approche explorées dans le but d'obtenir une protection de la spermatogénèse avant une radiothérapie et/ou une chimiothérapie. La plupart de ces voies concernent une hormonothérapie basée sur la régulation de l'axe hypothalamo-hypophyso-testiculaire. Le modèle animal dans ces expériences est le plus abondant. Les différentes applications concernant l'homme sont décrites et discutées.