A propos d'un cas de syndrome de loge secondaire à une position de lithotomie prolongée

25 novembre 2001

Mots clés : Syndrome de loge, position de lithotomie, uréthroplastie
Auteurs : MICHELI E, SIRONI D, RANIERI A, DEIANA G, LEMBO A
Référence : Prog Urol, 2000, 10, 298-299
La position de la taille ou de lithotomie est très fréquemment utilisée pour les interventions portant sur le périnée. Le taux de complication post opératoire est faible à condition que l'intervention ne soit pas trop longue. En cas d'intervention prolongée, il est possible d'observer des compressions nerveuses du sciatique poplité externe, des complications thromboemboliques [1, 2] ou encore exceptionnellement des syndromes de loge par écrasement musculaire [2, 3, 4]. Le traitement du syndrome de loge dans ce contexte reste un sujet de controverse certains auteurs proposant la réalisation systématique d'aponévrotomies de décharge tandis que d'autres recommandent une attitude conservatrice.
Nous rapportons ici un cas de syndrome de loge survenue au décours d'une installation prolongée en position de lithotomie, traité avec succès de manière conservatrice.