PROPENLAP : une série moderne de prostatectomie totale, reflet de la pratique urologique en France

25 novembre 2012

Auteurs : L. Salomon, Les investigateurs PROPENLAP
Référence : Prog Urol, 2012, 13, 22, 744




 

Objectifs.– Décrire la population et les résultats de PROPENLAP, étude prospective multicentrique comparant sur le plan carcinologique et fonctionnel, la voie chirurgicale ouverte à la voie laparoscopique sans et avec robot pour des tumeurs T1c avec un taux de PSA<20ng/mL, dont le critère principal est la survie sans récidive biologique à trois ans.


Méthodes.– De 2008 à 2001, 611 patients ont été inclus dans 16 centres dans PROPENLAP, 590 (241 voies ouvertes, 238 laparoscopiques, 111 robot-assistées) ont été analysées.


Résultat.– Les patients avaient un âge de 61,2ans avec comme antécédents une HTA (37 %), des pathologies cardiorespiratoires (13,8 %), un diabète (6,7 %). Parmi les patients, 39,8 % étaient en activité, 58,7 % retraités et 1,4 % sans emploi. En préopératoire, 90,6 % étaient continents, 13,3 % avaient des troubles mictionnels, 89,9 % avaient des érections, 7,2 % prenaient des médicaments pro-érectiles, 96 % désiraient avoir des rapports sexuels, 85 % en avaient. Le taux de PSA était de 6,3ng/mL, le score de Gleason des biopsies de 6 dans 62,8 %, de 7 dans 33,7 % et supérieur ou égal à 8 dans 3,4 %. La durée opératoire était de 2h45 avec des pertes sanguines de 400mL et un taux de transfusion de 3,4 %. Dans 47,8 %, un curage était effectué (25,1 % pour les bas risques, 70,6 % pour les risques intermédiaires, 95,2 % pour les hauts risques). Il y avait une conservation bilatérale dans 75,5 %, (86,3 % pour les bas risque, 67,4 % pour les risques intermédiaires, 23,8 % pour les hauts risques), unilatérale dans 13,6 %, pas de conservation dans 10,7 %. Le taux de complications était de 14,4 % (Clavien II 4,9 %, Clavien IIIa 3 %, Clavien IIIb 2,4 %, Clavien IVa 0,5 %). La durée d’hospitalisation était de six jours, de sondage 7,9jours. Un arrêt maladie était prescrit dans 98,1 % des cas, en moyenne de 30jours. Avec une relecture centralisée des pièces opératoires, la prostate pesait en moyenne 48,6g, le score de Gleason de la pièce opératoire était de 5 (0,4 %), 6 (17,2 %), 7 (75,8 %), 8 (3,4 %),ou 9 (3,2 %), il y avait 70 % pT2, 26 % pT3a, 4 % pT3b, 1,6 % N+. Le taux de marges positives était de 26 %, et respectivement en fonction du stade 17 % (pT2), 41 % (pT3a), 50 % (pT3b)). Un mois après l’intervention, le taux de PSA était de 0,07ngr/mL (0,04–7).


Conclusion.– PROPENLAP permet une description des patients opérés en France d’une prostatectomie totale et des pratiques urologiques. Ses résultats comparatifs finaux seront connus en 2014.


Type de financement .– STIC, Inca.




Haut de page



© 2012 
Publié par Elsevier Masson SAS.