Pronostic à long terme des cancers du rein avec thrombus cave

16 juillet 2001

Mots clés : Rein, Tumeur, veine cave, thrombus, Pronostic
Auteurs : Poussot D, Ballanger P
Référence : Prog Urol, 1992, 2, 998-1005
Les auteurs analysent de façon rétrospective 30 cas de cancer du rein avec thrombus cave dont le recul suffisant autorise une analyse du pronostic à long terme. 3 patients seulement sont actuellement vivants avec un recul de 12, 34 et 57 mois. La survie actuarielle pour l'effectif global est de 55%, 37%, et 22%, à 1, 2 et 3 ans. Trois facteurs essentiels interviennent dans le pronostic de ces malades: l'existence de métastases à distance, l'envahissement ganglionnaire et le niveau d'extension céphalique plus haut du thrombus. Le cancer du rein avec thrombus cave sans métastases et sans atteinte ganglionnaire est de bon pronostic (100% de survie à 2 ans), mais c'est une éventualité très rare (4 cas sur 30) si bien que le cancer du rein avec thrombus cave doit sûrement être considéré comme une maladie grave (3 vivants sur 30 ).