Prise en charge urologique des traumatismes iatrogènes de l'uretère

05 décembre 2001

Mots clés : Uretère, traumatismes, complications per-opératoires
Auteurs : KARMOUNI T, PATARD JJ, BENSALAH K, MANUNTA A, GUILLE F, LOBEL B
Référence : Prog Urol, 2001, 11, 642-646
Introduction:Les traumatismes iatrogènes de l'uretère peuvent survenir au cours d'une chirurgie pelvienne, abdominale ou rétro péritonéale ainsi que lors d'une laparoscopie ou d'une urétéroscopie. Matériel et méthodes : De 1988 à 1998, 30 patients présentant 34 traumatismes iatrogènes de l'uretère ont été traités dans notre service. Résultats:Les patients étaient adressés dans un délai de moyen de 13 jours. Ces traumatismes étaient dûs à une chirurgie gynécologique (47%), viscérale (23%), urologique (20%), vasculaire (10%). Un traitement endo-urologique a été choisi de première intention dans 76% des uretères traumatisés, permettant d'obtenir 71% de succès immédiat. En cas d'échec, la chirurgie, choisie dans 78% des cas, obtenait 83% de succès. Sept patients ont eu une néphrectomie. Un patient est décédé. Conclusion:Le traitement endourologique de première intention donne de bons résultats. Le diagnostic précoce reste une nécessité absolue afin d'éviter des complications graves.