Physiopathologie et évaluation de l'incontinence urinaire de la personne âgée non institutionnalisée.

16 juillet 2001

Mots clés : incontinence urinaire, physio-pathologie, personne âgée
Auteurs : Haab F, Castel E, Ciofu C, Coloby P, Delmas V
Référence : Prog Urol, 1999, 9, 760-766
La prévalence de l'incontinence urinaire augmente avec l'âge avec une prédominance de l'incontinence par instabilité vésicale. D'un point de vue physiopathologique, la survenue de l'incontinence chez la personne âgée peut s'expliquer par l'apparition de modifications histologiques et fonctionnelles de la vessie liées au vieillissement, par une augmentation de la diurèse nocturne au détriment de la diurèse diurne et enfin chez la femme par une diminution des pressions uréthrales. L'évaluation initiale est essentiellement clinique et doit comporter notamment une évaluation des pathologies associées et des prises médicamenteuses pouvant favoriser la survenue de l'incontinence, un calendrier mictionnel et une appréciation du volume résiduel post mictionnel.Parmi les examens complémentaires, seule la recherche d'une infection des urines par bandelette ou examen cytobactériologique des urines est indispensable en première intention, l'examen urodynamique étant réservé aux situations les plus complexes.