Pénurie en BCG

15 janvier 2020

Chers confrères,

La situation de pénurie en BCG s'aggrave dans notre pays et l'ANSM, en concertation avec l'AFU, a demandé au laboratoire MEDAC de mettre en place un contingentement national (cf. point d'information de l'ANSM en pièce jointe).

Les doses de BCG seront attribuées aux patients qui en justifient le plus selon le score CCAFU que nous vous avons communiqué précédemment (https://www.urofrance.org/base-bibliographique/penurie-des-traitements-adjuvants-pour-les-tumeurs-de-vessie-ninfiltrant-pas-le-muscle). 
L'ANSM et l'AFU contrôleront hebdomadairement la conformité des attributions de doses de BCG en fonction du score CCAFU.
L'attribution des doses de BCG se fera par score CCAFU décroissant.
En cas d'ex aequo, notre société savante, par l'intermédiaire du CCAFU, conseillera l'ANSM.
Les patients ayant un score élevé mais ne pouvant pas recevoir de dose en raison du contingentement seront candidats à une cystectomie totale.
Les patients ayant un score faible pourront se voir proposer un traitement adjuvant par instillation d'épirubicine selon les modalités décrites dans le communiqué de l'AFU mentionné ci-dessus.

Pour informer le fabriquant MEDAC du score CCAFU de vos patients, vous trouverez ci-joint le fichier Excel® à documenter, reprenant les items du score et précisant la situation de vos patients (traitement d'induction, traitement d'entretien...).
Ces donnés seront anonymes pour garantir l'équité de tous les patients.

Attention : la documentation des items de ce fichier sera nécessaire pour la prise en compte de votre demande qui sera faite par votre pharmacien à MEDAC.

Vos compte-rendus opératoires et d'analyse anatomopathologique subséquents permettront de justifier ce score.
Pensez à bien préciser les informations requises au calculs du score dans vos futurs compte-rendus opératoires ; ils pourront vous être demandés par la commission tripartite (i.e. MEDAC, ANSM, AFU).

L'AFU et l'ANSM œuvrent pour réduire les conséquences de la pénurie pour les patients et vous remercient pour votre compréhension

Bien sincèrement 

Pr Yann Neuzillet 
Pour le comité de cancérologie de l’AFU