Néphro-uréterectomie pour tumeurs de la voie excrétrice supérieure : la voie robot assistée est-elle équivalente sur le plan carcinologique à la voie ouverte et à la voie laparoscopique ?

25 novembre 2016

Auteurs : B. Peyronnet, N. Brichart, F. Bruyère, T. Seisen, Q. Alimi, V. Vanalderwerelt, A. Ramal, R. Mathieu, L. Tondut, B. Pradere, P. Colin, G. Verhoest, M. Roupret, K. Bensalah
Référence : Prog Urol, 2016, 13, 26, 676
Objectifs

Récemment plusieurs équipes ont décrit des techniques de néphro-ureterectomie par voie robot assistée (NUTRA) dont l’avantage principal est l’exérèse de la collerette vésicale par voie laparoscopique ce qui était exceptionnellement le cas au cours des NUT laparoscopique (NUTL). L’objectif de ce travail était de comparer les résultats oncologiques et le profil des récidives après NUTRA et après NUT ouverte (NUTO) et NUT laparoscopique (NUTL).

Méthodes

Tous les patients ayant eu une NUT dans 4 centres entre 2008 et 2016 ont été inclus dans une étude rétrospective. Les patients étaient divisés en trois groupes : NUTRA, NUTO, NUTL. Les survies sans récidive (RFS), spécifique (CSS), globale (OS) et sans récidive vésicale (BRFS) ont été estimées selon la méthode de Kaplan-Meier puis comparées par le test de log rank. Les facteurs pronostics associés à la RFS, la BRFS, l’OS et la CSS ont été évalués par un modèle multivarié de Cox. Les sites des récidives ont été comparés entre les 3 groupes par le test du Chi2.

Résultats

Au total 185 patients ont été inclus : 50 dans le groupe NUTO, 93 dans le groupe NUTL et 42 dans le groupe NUTRA. Après un suivi médian de 22 mois, il y a eu 34 récidives (18,4 %) avec des taux similaires de carcinose péritonéale dans les 3 groupes (15,8 % vs. 12,5 % vs. 14,3 % ; p =0,98). Les survies globales et spécifiques étaient comparables dans les 3 groupes. En revanche la RFS était inférieure dans le groupe NUTRA par rapport aux groupes NUTO et NUTL (à 1 an : 57,7 % vs. 76,1 % vs. 76,7 % ; p =0,02) de même que la BRFS (à 1 an : 57,1 % vs. 81,6 % vs. 74,8 % ; p =0,04). En analyse multivariée, la NUTRA était associé à la BRFS (OR=8,7 ; p =0,01) mais pas à la RFS (OR=1,7 ; p =0,92) (Fig. 1, Fig. 2).

Conclusion

Dans cette étude multicentrique, la voie robot assistée était associée, à moyen terme, à une RFS inférieure aux voies d’abord laparoscopique et ouverte en analyse univariée. La BRFS de la NUTRA était inférieure à celles de la NUTO et de la NUTL en analyse univariée et multivariée. D’autres études sont nécessaires pour confirmer ces résultats, en particulier à long terme.




 




Fig. 1
Fig. 1. 

Survie sans récidive.




Fig. 2
Fig. 2. 

Survie sans récidive vésicale.





Déclaration de liens d'intérêts


Les auteurs n'ont pas précisé leurs éventuels liens d'intérêts.






© 2016 
Publié par Elsevier Masson SAS.