Modèles médico-économiques pour l'hypertrophie bénigne de la prostate

16 juillet 2001

Mots clés : HBP, résection transuréthrale, Surveillance, suivi à long terme, dépenses de santé
Auteurs : Le Pen C, Lukacs B, Rumeau-Pichon C, Bonastre J
Référence : Prog Urol, 1998, 8, 961-968
Cet article a pour but d'expliquer pourquoi les modèles médico-économiques sont importants pour évaluer l'impact des traitements de l'hypertrophie bénigne de la prostate. Nous avons choisi d'illustrer la démarche en comparant deux hypothèses : résection endoscopique de prostate et surveillance. Le modèle utilisé est un modèle type Markov. Le modèle permet de simuler une probabilité de survenue des évènements tels que résection endoscopique de prostate, rétention aiguë d'urines pendant une période de quarante ans par cycles de trois mois. Le modèle permet également de simuler le coût moyen de prise en charge d'un patient sur l'ensemble de cette période. Ce type de modèle peut apparaître un peu artificiel et compliqué, il est pourtant le seul qui puisse permettre des simulations à long terme de l'intérêt respectif des différentes stratégies thérapeutiques pour l'HBP. De plus ce type de modèle est évolutif; sa performance s'améliorant au fur et à mesure, de nouvelles données deviennent disponibles dans la littérature et permettent d'affiner un certain nombre d'hypothèses.