Mesure du collagène au sein d’un tissu cancéreux prostatique à l’aide du microscope multiphotonique : résultats préliminaires

25 novembre 2019

Auteurs : P. Treacy, I. Pavlova, U. Falagario, R. Brody, J. Epstein, J. Cordero Bravo, F. Barthe, P. Wiklund, A. Tewari, M. Durand
Référence : Prog Urol, 2019, 13, 29, 745-746
Objectifs

La microscopie multiphotonique (MMP) permet l’analyse quantitative du collagène entourant les cellules cancéreuses grâce au signal de deuxième génération harmonique (SHG) (Fig. 1). Decipher est un test génétique de score prédictif métastatique. L’objectif était de mesurer le pourcentage de fibres de collagène de lames histologiques de biopsies prostatiques cancéreuses grâce au MMP et les mettre en corrélation avec le Gleason Group Grade (GGG) et le Decipher Score.

Méthodes

L’imagerie MMP des lames de biopsies prostatiques cancéreuses était réalisée sur des patients ayant eu une prostatectomie radicale et un test Decipher. Cinq à 10 images de 0,5 par 0,5mm par lame étaient réalisées, et le pourcentage moyen de collagène était mesuré en divisant les pixels de l’image acquise par SHG par les pixels de l’image complète, en utilisant le logiciel ImageJ (Fig. 2). Le pourcentage de collagène était analysé pour chacun des 5 GGG et en fonction du score Decipher. Un test de corrélation de Spearman entre le score de Decipher et le pourcentage de collagène était également réalisé.

Résultats

Trente et un patients étaient sélectionnés, 22 patients avec le test Decipher. Le pourcentage moyen de collagène était plus élevé à mesure que le GGG augmentait (p =0,026, Tableau 1). L’ensemble des patients avec un score Decipher élevé avaient un pourcentage de collagène plus élevé (23,35 % vs. 21,9 % [17,35–30] pour la population risque intermédiaire et 17,8 % [11,6–24] pour la population faible risque Decipher, p =0,006) et la population GGG 1 avec un risque Decipher élevé avait une augmentation du pourcentage de collagène par rapport à la même population GGG1 avec un score Decipher faible (24 % [21–31,50] vs. 17,5 % [14,5–23], p =0,01). La corrélation de Spearman entre le score Decipher et le pourcentage de collagène était significative dans la population GGG 1-2 regroupée (Spearman's rho=0,3204, p =0,0009).

Conclusion

Le pourcentage de collagène augmente avec le score de Gleason et le score de risque Decipher. L’imagerie MPM des biopsies de la prostate peut être un outil complémentaire intéressant dans la prise en charge thérapeutique des populations GGG 1 et 2. Une étude de corrélation du score de Gleason entre deux uropathologistes sur les images MMP est en cours.




 




Fig. 1
Fig. 1. 

Comparaison microscope Brightfield (gauche), gold standard pour l'histopathologie, et image correspondante réalisée au microscopie multiphotonique (MMP) de lames de biopsies prostatiques (Gleason Group Grade [GGG] 4).




Fig. 2
Fig. 2. 

Mesure des pixels par image (gauche : image de SHG ; droite : image composite de l'ensemble).





Déclaration de liens d'intérêts


Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d'intérêts.




Tableau 1 - Pourcentage de collagène au sein du tissu prostatique en fonction des Gleason Group Grade (GGG).









© 2019 
Publié par Elsevier Masson SAS.