Mésothéliome malin bilatéral de la vaginale testiculaire. A propos d'un cas.

16 juillet 2001

Mots clés : vaginale testiculaire, tumeur rare
Auteurs : Menut P, Herve JM, Barbagelata M, Botto H
Référence : Prog Urol, 1996, 6, 587-589
Nous rapportons le premier cas de mésothéliome malin bilatéral asynchrone de la vaginale testiculaire. En dépit d'une orchidectomie radicale bilatérale complétée par une radiothérapie inguinale unilatérale, le patient présente une récidive non contrôlée trois ans après le traitement initial de la seconde tumeur. Le pronostic du mésothéliome malin est très péjoratif avec une médiane de survie de 28 mois rapportée dans la littérature.