Marqueurs de la transition épithélio-mésenchymateuse et marques épigénétiques associées dans le développement et la progression du cancer de la prostate

25 novembre 2015

Auteurs : G. Fromont, C. Vasseur, R. Guibon, F. Bruyere, O. Haillot
Référence : Prog Urol, 2015, 13, 25, 734-735
Objectifs

La migration des cellules tumorales est sous la dépendance du mécanisme de transition épithélio-mésenchymateuse (TEM), régulée par des modifications épigénétiques, et dont le facteur de transcription clé est Zeb1. L’objectif est d’étudier l’évolution de marqueurs de la TEM et des marques épigénétiques associées dans les différentes phases de développement et de progression du cancer prostatique (CaP).

Méthodes

Nous avons évalué en immunohistochimie sur tissus microarrays l’expression de Zeb1, de l’histone methyl-transferase EZH2, et des marques épigénétiques H3K27me, H3K27ac, 5-méthylcytosine (5MC). L’analyse a été réalisée sur 3 groupes de tissus : prostate normale (n =54), PIN de haut grade (PINHG) (n =81), et CaP (n =59). Les tissus tumoraux proviennent de prostatectomies réalisées pour cancers pT3 envahissant le tissu adipeux péri-prostatique (TAPP). Dans ce groupe, 2 zones tumorales sont analysées pour chaque patient : l’une en intra-prostatique et l’autre en extra-prostatique (cellules tumorales au contact du TAPP). L’expression des marqueurs a été corrélée au taux de PSA pré-opératoire et au score de Gleason.

Résultats

L’expression de EZH2 et H3K27me est augmentée (p =0,0001 ; p =0,0001) dans les PINHG par rapport à la prostate normale. On ne retrouve pas, par contre, de modifications de Zeb1 (pratiquement toujours négatif) ni de H3K27ac (toujours positif). Dans les CaP (en localisation intra-prostatique), l’expression de Zeb1, EZH2 et H3K27me est augmentée (p =0,0001 ; p =0,0001 ; p =0,0001), comparé aux PINHG. Enfin, les cellules tumorales de localisation extra-prostatique montrent une augmentation d’expression de Zeb1 (p =0,016), et une diminution de H3K27ac et 5MC (p =0,01 et p =0,001) par rapport aux cellules intra-prostatiques. L’expression de Zeb1 et H3K27ac sont négativement corrélées (p =0,0013), et on retrouve une corrélation positive entre EZH2 et H3K27me (p =0,0002). Parmi les facteurs anatomo-cliniques, seul le PSA est significativement corrélé à l’expression de Zeb1 (p =0,008).

Conclusion

L’expression d’EZH2 (et de la marque H3K27me) est un évènement précoce, alors que la surexpression de Zeb1 (associée à la perte d’H3K27ac) survient lors du passage de la tumeur au contact du TAPP. De nouvelles études sont nécessaires pour rechercher une relation causale entre les composants du TAPP, les marqueurs de la TEM, et la progression tumorale.




 




Déclaration d'intérêts


Les auteurs n'ont pas transmis de déclaration de conflits d'intérêts.






© 2015 
Publié par Elsevier Masson SAS.