Malakoplakie vésicale à forme tumorale. A propos de deux cas

16 juillet 2001

Mots clés : Vessie, Infection
Auteurs : Pogu B, François O, Chautard D, Croue A, Pocholle P, Soret JY
Référence : Prog Urol, 1993, 3, 276-283
Les auteurs rapportent deux cas rares de malakoplakie vésicale à forme tumorale, l'un avec fistule entéro-vésicale, l'autre avec une extension pelvienne extra vésicale. La symptomatologie est non spécifique et le diagnostic reste anatomo-pathologique. Le traitement médical, basé sur la physiopathogénie infectieuse suspectée de l'affection, associe de façon variable: antibiotiques, cholinergiques et vitamine C. Il doit être suffisamment prolongé et conservateur du fait de son efficacité habituelle même sur de telles formes tumorales.