L'utricule prostatique pathologique : à propos de 2 observations

16 juillet 2001

Mots clés : prostate, utricule, malformation génitale, symptôme mictionnel
Auteurs : Njeh M, Mnif J, Bahloul A, Kessentini S, Triki A, Mhiri MN
Référence : Prog Urol, 1997, 7, 281-285
L'utricule prostatique est un petit diverticule vestigial localisé à la face postérieure de l'urètre prostatique. Il devient pathologique lorsqu'il est le siège d'une dilatation anormale. L'utricule est révélé par des signes d'irritation vésicale et une dysurie avec parfois à l'examen une masse pelvienne. Les auteurs rapportent deux observations d'utricules prostatiques pathologiques. Il s'agit dans le premier cas d'un garçon de 11 ans, qui consulte pour une dysurie. L'uréthrocystographie rétrograde a permis de confirmer le diagnostic. L'utricule a été réséqué par voie endo-vésicale trans-trigonale. La seconde observation concerne un jeune homme de 25 ans qui s'est présenté pour une dysurie associée à une masse pelvienne. L'UIV et l'échographie ont conclu à un kyste rétro-vésical. Ce patient a subi une résection incomplète de l'utricule par voie rétro-vésicale.Les auteurs insistent, en faisant une revue de la littérature, sur la nécessité de rechercher un utricule prostatique chez un sujet jeune qui se présente pour une dysurie, particulièrement si le patient présente une malformation de l'appareil génito-urinaire (hypospadias, agénésie rénale). La cure chirurgicale de tout utricule pathologique est obligatoire. La voie d'abord est trans-trigonale dans les utricules de taille moyenne et par voie trans-péritonéale dans les gros utricules. L'exérèse de la cavité utriculaire doit être la plus complète possible.