L’urétérorénoscopie selon as low as reasonably achievable (ALARA) : avec quel(s) endoscope(s) et quelles limites ?

05 novembre 2020

Auteurs : G. Verzotti, E. Alezra, F. Bladou, G. Capon, H. Bensadoun, J.C. Bernhard, J. Ferrière, G. Robert, V. Estrade
Référence : Prog Urol, 2020, 13, 30, 701-702
Objectifs

Depuis 2016 l’urétéroscopie est l’intervention la plus pratiquée en France pour le traitement des calculs urinaires. Durant une urétéroscopie les patients et le personnel sont exposés à la fluoroscopie. Pour limiter les risques liés à l’irradiation, des techniques d’urétéroscopie selon ALARA ont été publiées. Nous décrivons notre technique sous contrôle visuel maximal et les situations de recours à la fluoroscopie.

Méthodes

Un seul opérateur a travaillé avec des endoscopes réutilisables numériques (Olympus URF-V et V3, Wolf Boa) et usage unique (Boston Lithovue, Pusen Uscope) :

– amplificateur de brillance allumé ;

– montée du guide sous contrôle visuel jusqu’à butée ;

– si nécessaire calibrage du méat urétéral ;

– montée délicatement d’une gaine d’accès avec rétrocontrôle sensoriel ;

– introduction de l’endoscope, vérification du positionnement du guide ;

– exploration visuelle systématique des cavités ;

– repérage et fragmentation LASER des calculs sous contrôle visuel permanent ;

– vérification visuelle de la position calicielle supérieure du guide et de l’intégrité urétérale ;

– pose d’une endoprothèse urétérale sous contrôle visuel.

Résultats

La cohorte comportait 97 patients opérés entre mars et octobre 2019. Cinquante-sept pour cent patients étaient porteurs d’une sonde JJ (59 %). Quatre-vingt-cinq pour cent patients (88 %) ont été opérés sans aucune irradiation. Pour 12 patients (12 %) la fluoroscopie a été nécessaire avec une dose médiane de 77 cGy/cm2 (3–466) et une durée médiane de 0,15minutes (0,1–0,9minutes). Les indications de fluoroscopie ont été : 5 cas de sténose ou uretère lombaire de calibre fin, 2 duplicités, 2 calculs de repérage difficile, 1 diverticule, 1 orifice urétéral de repérage difficile, 1 érosion urétérale. Les taux de complications postopératoires Clavien 2 (3 %) et Clavien 3 (2 %) étaient comparables aux données publiées dans la littérature.

Conclusion

Cette technique d’urétéroscopie sous contrôle visuel maximal permet de traiter les calculs urinaires selon le principe ALARA, avec des endoscopes réutilisables et à usage unique. Les anomalies anatomiques de la voie excrétrice et l’érosion urétérale ont justifié l’utilisation de la fluoroscopie dans notre série.




 




Déclaration de liens d'intérêts


Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d'intérêts.






© 2020 
Publié par Elsevier Masson SAS.