Lithiase urinaire

25 mars 2019

Auteurs : G. Ploussard, J.-N. Cornu
Référence : Prog Urol, 2019, 1, 29, 22-23, suppl. 1HS



 


Urétéroscopie souple laser, une chirurgie ambulatoire



D’après la communication de Vincent Estrade (Angoulême)


L’urétéroscopie souple laser est une des thérapeutiques les plus utilisées pour le traitement des calculs rénaux, avec plus de 27 000 procédures par an dont environ la moitié est réalisée en chirurgie ambulatoire. Le mode d’hospitalisation dépend, outre les règles édictées par les anesthésistes, du profil du patient et de ses éventuelles comorbidités.


Le comité lithiase de l’Association française d’urologie a lancé depuis 2016 une enquête de pratiques prospective multicentrique pour l’évaluation des complications après urétéroscopie. Depuis 2016, 415 patients ont été inclus dans cette étude observationnelle par 13 centres de référence. D’après les données collectées, 39 % des actes étaient réalisés en ambulatoire contre 50,5 % en hospitalisation traditionnelle (10,5 % des données étaient manquantes). Les patients traités en ambulatoire n’avaient aucune comorbidité dans 63,4 % des cas, contre 36,5 % dans le cas des hospitalisations traditionnelles ; les comorbidités les plus fréquentes étaient une hypertension artérielle et un diabète, en accord avec l’épidémiologie classique de la maladie lithiasique. Des données plus fournies sont attendues au cours de la suite de cette étude pour améliorer les pratiques et observer des facteurs prédictifs associés à un mode de prise en charge optimal.


Abstract N° CO-96



Micro-percutanée, une technique fiable pour le traitement des calculs du rein ?



D’après la communication de R. Boissier (Marseille)


L’évolution de la chirurgie percutanée est en marche avec la mise à disposition d’outils de plus en plus miniaturisés, en alternative à l’utilisation de la classique gaine d’Amplatz. Les outils de dernière génération permettent une miniaturisation jusqu’à moins de 5 F.


Boissier a rapporté les résultats d’une série de cas concernant le traitement de 32 patients avec un calcul du rein traités par un dispositif de taille de 4,85 F, comprenant une fibre optique miniaturisée avec un canal opérateur admettant une fibre laser holmium de 200 µm. Cet abord réduit était réalisé en position de décubitus dorsal avec dégagement de la région lombaire homolatérale. La taille des calculs traités était de 19 ± 11 mm, de densité calcique (moyenne 1 048 unités Hounsfield). La plupart étaient des calculs du calice inférieur (68 %), et dans d’autre cas du calice moyen, pyélique ou multiple. Un échec de ponction a été rapporté ainsi qu’une casse de matériel faisant interrompre la procédure ; 45 % des patients ont été traités en ambulatoire ; 29 % ont eu une complication postopératoire de type fièvre (8 cas) ou une nécessité de drainage par sonde JJ (un cas) ; 42 % étaient sans fragments en postopératoire, 36 % des patients avaient des microfragments résiduels, et 22 % ont eu besoin d’une réintervention. Cette technique donnait donc des résultats satisfaisants du point de vue des complications, avec un taux de succès voisin de celui de l’urétéroscopie. Des études comparatives entre la micro-percutanée et l’urétéroscopie souple en particulier pour le traitement des calculs du calice inférieur pourraient être menées pour étudier plus précisément les résultats de cette nouvelle technique.


Abstract N° CO-99



Liens d’intérêts


J.-N. Cornu : L’auteur est consultant pour les compagnies Allergan, Astellas, Boston Scientific, Bouchara-Recordati, Coloplast, Cousin Biotech, Medtronic, Mundipharma, Pfizer, Pierre Fabre Médicaments et investigateur pour Astellas, Cousin Biotech, Coloplast, GT Urological, Ipsen, MedTronic.


G. Ploussard : activités de consultant (Astellas, IPSEN, Janssen, Ferring, Bouchara-Recordati, Takeda) et investigateur d’études cliniques (Janssen, Ferring).



Remerciements


Cet article fait partie du numéro hors série Compte-rendu du 112e congrès de l’Association française d’urologie 2018 réalisé avec le soutien institutionnel d’Astellas.







© 2019 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.