Lipomatose pelvienne. A propos d'un cas avec obstruction urétérale et veineuse.

16 juillet 2001

Mots clés : bassin, tumeur rare, lipomatose, obstruction de la voie urinaire supérieure
Auteurs : Pocholle P, Chautard D, Bali B, François O, Deen M, Soret JY
Référence : Prog Urol, 1991, 1, 911-917
Les auteurs rapportent un cas de lipomatose pelvienne chez un homme de 62 ans avec obstruction veineuse (troisième cas publié), diagnostiqué au décours d'une obstruction urétérale bilatérale et font à ce propos une revue de la littérature. Le diagnostic est évoqué sur la triade radiologique hypertransparence pelvienne à l'ASP, vessie montgolfière à l'UIV, recto-sigmoïde rigide et ascensionné sur le lavement baryté. Il est confirmé par la TDM et l'IRM. Le traitement associant la corticothérapie à une désinfection urinaire est partiellement efficace. Une sonde urétérale en double J résoud le problème de l'obstruction urétérale droite persistante.