Les tumeurs de vessie chez le sujet jeune

16 juillet 2001

Mots clés : Vessie, adulte jeune, Tumeur urothéliale, Épidémiologie
Auteurs : Aboutaieb R, Dakir M, Sarrf I, El Moussaoui A, Bennani S, El Mrini M, Meziane F, Benjelloun S
Référence : Prog Urol, 1998, 8, 43-46
Les tumeurs de vessie, touchant classiquement le sujet âgé, peuvent atteindre des patients jeunes. Nous nous sommes intéressés à l'étude du pronostic de ces tumeurs chez les patients de moins de 40 ans. Ces tumeurs représentent dans notre pratique 3,27% de l'ensemble des tumeurs de vessie. Ainsi, 26 patients ont été étudiés, leur âge moyen est de 34 ans (20-40 ans), 8 ont moins de 30 ans. La prédominance masculine est nette (23 hommes, 3 femmes). Il s'agissait d'un carcinome transitionnel dans 25 cas et d'un carcinome épidermoïde dans 1 cas. La tumeur était superficielle dans 11 cas et infiltrante dans 15 cas. La résection trans-uréthrale et la cystectomie étaient réalisées respectivement dans 9 cas de tumeurs superficielles et 11 cas de tumeurs infiltrantes. Dans les tumeurs superficielles, l'évolution était bonne dans 7 cas, nous avons noté une récidive dans 3 cas et 1 cas de progression. Dans les tumeurs infiltrantes, l'évolution était bonne dans 6 cas, une récidive est notée dans 2 cas et 5 malades sont décédés. Il ressort que les tumeurs superficielles ont une meilleure évolution chez les sujets de moins de 30 ans. Les tumeurs infiltrantes sont plus fréquentes et souvent évoluées suggérant un potentiel évolutif particulier. Leur pronostic est fonction du stade tumoral, sans corrélation avec l'âge.