Les torsions du cordon spermatique de l'enfant.

16 juillet 2001

Mots clés : Enfant, nouveau-né, Torsion du cordon spermatique, Pronostic
Auteurs : Van Glabeke E, Khairouni A, Larroquet M, Audry G, Gruner M
Référence : Prog Urol, 1998, 8, 244-248
BUTS : Recherche des facteurs pronostiques des torsions testiculaires chez l'enfant.
MATERIEL ET METHODES : De janvier 1986 à décembre 1996, 91 enfants ont été opérés d'une torsion testiculaire. On retrouvait des torsions à tout âge de l'enfance mais avec deux pics de fréquence : en période néonatale et à l'adolescence. La symptomatologie n'était typique que dans trois quarts des cas.
RESULTATS : Trente-neuf testicules ont été jugés nécrosés contre 52 avec un espoir de récupération. Les facteurs de mauvais pronostic sont : les formes néonatales, une prise en charge retardée ou une torsion serrée avec plusieurs tours de spire. Parmi les testicules nécrosés, 28 ont été conservés de principe, deux se sont compliqués d'une fonte purulente mais 14% ont gardé une trophicité normale lors d'un examen à distance.
CONCLUSION : La survenue possible à tout âge de l'enfance et une symptomatologie incomplète doivent maintenir le principe de l'exploration chirurgicale en urgence de toute douleur testiculaire. Une attitude conservatrice est motivée par la possibilité de récupération de testicules jugés nécrosés lors de l'intervention.