Les manifestations épididymaires de la tuberculose uro-génitale

16 juillet 2001

Mots clés : infection génitale, tuberculose uro-génitale, épididyme, épididymite
Auteurs : Gueye SM, Ba M, Sylla C, Ndoye AK, Fall PA, Diaw JJ, Mensah A
Référence : Prog Urol, 1998, 8, 240-243
BUTS : Dégager les particularités épidémiologiques, anatomo-cliniques et thérapeutiques de l'épididymite tuberculeuse chez l'adulte en milieu tropical.
MATÉRIEL ET MÉTHODES : Il s'agit d'une étude rétrospective portant sur 11 cas d'épididymites tuberculeuses confirmés et traités.
RÉSULTATS : La tranche d'âge la plus touchée était celle des 40-49 ans. L'expression sous la forme d'un noyau épididymaire chronique était la manifestation la plus fréquente. Le diagnostic a été confirmé par l'examen histologique d'une pièce d'épididymectomie (10 cas) et par la bactériologie dans un cas. La polychimiothérapie anti-tuberculeuse a été systématique. Chez tous les malades nous avons pratiqué une épididymectomie.
CONCLUSION : Le diagnostic de l'épididymite tuberculeuse est souvent très difficile en dehors d'un contexte tuberculeux évolutif ou récent évocateur. Cependant, il faut savoir y penser devant tout noyau épididymaire chronique, particulièrement dans un contexte d'infertilité conjugale. Le traitement, très mutilant, repose dans les formes chroniques sur l'épididymectomie qui est aussi un acte de confirmation diagnostique. D'où l'intérêt de la prévention qui passe par l'éradication de la maladie tuberculeuse.