Les cancers neuro-endocrines de la prostate

16 juillet 2001

Mots clés : prostate, tumeur rare
Auteurs : Lépinard V, Dauge-Geffroy MC, Delmas V, Bertrand G, Fondimare A, Fetissof F
Référence : Prog Urol, 1993, 3, 86-94
Cet article est la transcription de plusieurs communications sur le cancer neuro-endocrine de la prostate présentées lors de la réunion du club d'Uro-Pathologie à Angers en 1990.Il comprend donc trois parties: Tout d'abord, l'étude des cellules neuro-endocrines dans différents organes du corps humain, puis sa mise en évidence tant dans la prostate normale que dans la prostate pathologique. La deuxième partie rapporte 3 observations de cancer neuro-endocrines tels qu'ils se présentent dans la pratique courante. Il y a actuellement 66 cas de cancers neuro-endocrines purs colligés dans la littérature anglo-saxonne. Ce type de cancer se caractérise par une évolution rapide, hormono-résistante, avec apparition de métastases multiples souvent viscérales. Il existe, dans certains cas, des périodes de rémission grâce à une chimiothérapie systémique. La troisième partie porte sur la mise en évidence systématique de cellules neuro-endocrines dans l'adénocarcinome prostatique. Plus le pourcentage de cellules neuro-endocrines mis en évidence par les différentes techniques anatomo-pathologiques est important, plus le pronostic du cancer est mauvais.