Les cancers du rein d'aspect kystique. A propos de 14 observations.

16 juillet 2001

Mots clés : Rein, Tumeur, Kyste
Auteurs : Rossi D, Ghazarossian E, Coulange C, Bladou F, Distefano D, Massande J
Référence : Prog Urol, 1991, 1, 575-585
Les auteurs présentent 14 observations de cancers du rein d'aspect kystique ayant posé des difficultés diagnostiques pré et per-opératoires. Si l'échographie est devenue l'examen de première intention, la tomodensitométrie est à l'heure actuelle l'examen diagnostique le plus performant. Il faut être prudent quand on pose le diagnostic de kyste bénin compliqué et la persistance d'images douteuses doit conduire à l'exploration chirurgicale. L'examen histologique extemporané pour être fiable doit intéresser la totalité de la tumeur kystique. La néphrectomie polaire avec examen extemporané est donc l'attitude diagnostique préopératoire à recommander devant un "kyste suspect". Le traitement curatif de ces cancers est la classique néphrectomie élargie.