Léiomyomatose isolée d'une veine rénale droite associée à un myélolipome hépatique : problèmes diagnostiques et thérapeutiques

16 juillet 2001

Mots clés : veine rénale, tumeur rare
Auteurs : Fauchery A, Michel F, Rat P, Depret O, Kallée R, Justrabo E
Référence : Prog Urol, 1998, 8, 398-403
Les auteurs rapportent un cas de léiomyomatose intraveineuse isolée d'une veine du hile rénal droit associée à un myélolipome hépatique opérée avec le diagnostic de cancer du rein métastatique. Ces tumeurs sont très rares et leur diagnostic est le plus souvent fait lors de l'analyse histologique de la pièce d'exérèse. Quoique d'histologie bénigne, elles ont un pronostic et une prise en charge thérapeutique très différents. Si l'association de ces deux tumeurs exceptionnelles peut être parfaitement fortuite, il est cependant possible de s'interroger sur l'existence possible d'un facteur causal univoque.