Le prolapsus urétral de l'enfant chez la fille de race noire.

16 juillet 2001

Mots clés : Urèthre, prolapsus uréthral, fillette, Afrique
Auteurs : Falandry L
Référence : Prog Urol, 1996, 6, 392-397
Douze cas récents de prolapsus urétral de l'enfant sont rapportés. Observés de janvier 1987 à mai 1994, d'abord au Gabon (7 cas) puis au Niger (5 cas) tous les cas concernaient des enfants âgées de moins de 10 ans. Le prolapsus qui était le plus souvent révélé par un saignement vulvaire (n=9) ou urinaire (n=2) était de découverte fortuite une fois. Le diagnostic a reposé sur la découverte d'une tuméfaction rose orangée, molle, centrée par un orifice méatique et saignant au contact. Le traitement exclusivement chirurgical a consisté en l'exérèse de la tumeur, avec succès dans tous les cas. Lésion bénigne de l'urètre féminin réputée rare, le prolapsus muqueux de l'urètre chez l'enfant, est loin d'être exceptionnel chez la fille de race noire. A ce propos sont rappelées les particularités cliniques et surtout thérapeutiques du prolapsus urétral chez l'enfant. Les résultats obtenus dans cette étude démontrent l'intérêt de l'exérèse chirurgicale dont les détails techniques et quelques précautions sont précisées. Par sa simplicité technique, son efficacité immédiate et durable et l'absence de complications, l'exérèse chirurgicale constitue sous réserve d'être réalisé minutieusement, le traitement de choix de ces prolapsus de l'enfant.