Le lymphome de Burkitt : une cause exceptionnelle de tumeur testiculaire

16 juillet 2001

Mots clés : testicule, tumeur rare
Auteurs : Michel F, Caillot D, Petrella T, Guy H
Référence : Prog Urol, 1992, 2, 454-458
A l'occasion d'une observation de lymphome de Burkitt révélé par une atteinte testiculaire chez un homme de 66 ans, l'attention est portée sur la nécessité d'un diagnostic aussi précoce que possible. Il s'agit d'une des lésions malignes dont le pouvoir prolifératif est le plus grand. Le traitement repose sur la chimiothérapie et le pronostic est fonction de l'âge et du stade clinique.