La vaso-vasostomie microchirurgicale : une méthode fiable de rétablissement de la continuité déférentielle

16 juillet 2001

Mots clés : andrologie, traitement de l'infertilité, anastomose déférento-déférentielle, micro-chirurgie
Auteurs : Owen E
Référence : Prog Urol, 1992, 2, 477-483
Nous avons employé depuis 1971 une technique originale pour rétablir la continuité après vasectomie chez 2110 hommes. Nous réalisons une anstomose en deux plans, des deux côtés chaque fois que c'est possible, avec des points de renfort pour soulager la tension sur les sutures. Nous avons pu apprécier l'importance de vérifier l'issue de liquide par le côté testiculaire du déférent, de s'assurer de la perméabilité de son extrêmité prostatique et d'exiger que le pansement assure un très bon maintien du scrotum, surtout pendant les premiers jours, qui sont d'une importance capitale. Grâce à ces précautions techniques, nous avons obtenu un taux de naissances de 95% pour ceux dont la vasectomie datait de moins de 5 ans et de 85% pour l'ensemble de la série. Nous avons obtenu une réapparition du sperme dans l'éjaculat dans 93% des cas.