La pyélonéphrite emphysémateuse. A propos de 4 cas.

16 juillet 2001

Mots clés : infection urinaire, Pyélonéphrite emphysémateuse
Auteurs : Bahloul A, Jemel S, Koubaa A, Letaief Y, Mhiri MN
Référence : Prog Urol, 1993, 3, 803-811
Les auteurs rapportent 4 observations de pyélo-néphrite emphysémateuse (PNE) survenant chez 3 femmes et un homme. Tous les patients sont diabétiques. La symptomatologie clinique est non spécifique. Le diagnostic évoqué dans tous les cas sur la radiologie conventionnelle est confirmé par la tomodensitométrie qui dresse un bilan précis des lésions en montrant une diffusion du gaz dans ou en dehors de la loge rénale (2 cas). La culture des urines a isolé dans un cas un E. Coli et dans 2 cas une Klebsiella pneumoniae; chez le 4ème patient un candida albicans a été retrouvé dans les urines à des taux pathologiques et ceci est confirmé par la présence de spores à l'examen histologique de la pièce de néphrectomie. Le seul traitement efficace reste la néphrectomie qui est faite d'emblée dans 2 cas ou comme un deuxième temps opératoire après un drainage dans les 2 autres cas. Le pronostic demeure redoutable et grevé d'une lourde mortalité; 2 de nos malades sont ainsi décédés dans un tableau de choc septique grave avec insuffisance rénale terminale.