La prostatectomie radicale. Chapitre 5 : Perspectives

16 juillet 2001

Mots clés : prostate, Tumeur, prostatectomie radicale, Pronostic
Auteurs : Maréchal JM
Référence : Prog Urol, 1994, 4, 867-881
Ce chapitre pourrait s'intituler aussi : Passé, Présent et Avenir. Le survol du Passé permet d'avoir une idée de l'évolution des modes de traitement du cancer localisé de prostate par prostatectomie radicale, radiothérapie externe, hormonothérapie, abstention thérapeutique ou associations thérapeutiques. Le Présent étudie les résultats des études rétrospectives en particulier la méga analyse faite par Adolfsson et Whitmore en 1993 qui compile les résultats de la prostatectomie radicale concernant 15 études (2395 patients), de la radiothérapie externe concernant 22 études (2567 patients) et de 7 études de surveillance (586 patients). Le manque d'études comparatives prospective est criant. Des groupes pronostics peuvent être définis par l'analyse anatomo-pathologique rigoureuse des nombreuses pièces de prostatectomies radicales qui ont été réalisées. Chacun de ces groupes est défini en fonction du volume tumoral, du grade de Gleason et de l'atteinte capsulaire : groupe 1 : bon pronostic, groupe 2 : lésion évoluée mais encore curable, groupe 3 : mauvais pronostic. La répartition des stades cliniques dans ces différents groupes pronostics est précisée. Cela débouche sur les indications thérapeutiques qui sont précisées stade par stade depuis le stade T1a jusqu'au stade T3. Quant à l'avenir de la prostatectomie radicale il dépendra des améliorations diagnostiques et thérapeutiques et des progrès qui seront faits dans l'évaluation des traitements.