La lithiase du haut appareil urinaire : Préface

03 décembre 2008

Auteurs : E. Lechevallier, C. Saussine, O. Traxer
Référence : Prog Urol, 2008, 18, 12, 801
Depuis 1927, parmi les 74 rapports présentés aux congrès de l’Association française d’urologie (AFU), deux ont été spécifiquement consacrés à la lithiase urinaire. En 1980, il y a eu le rapport de A. Jardin sur la lithiase calicielle et, en 1982, le rapport de G. Faure et J.-P. Sarramon sur la lithiase coralliforme. Vingt-cinq ans après ce dernier rapport sur la lithiase, l’AFU nous a fait l’honneur de nous demander de rédiger ce rapport 2007 sur la lithiase urinaire et de pourvoir succéder à tant de noms prestigieux.
Le but de ce travail n’a pas été de faire un ouvrage exhaustif sur la lithiase urinaire du haut appareil, mais de faire le bilan et de présenter les données sur la lithiase urinaire, actuelles mais aussi pour les prochaines années à venir où un autre rapport succèdera à celui-ci.
Nous avons donc abordé les aspects médicaux, épidémiologiques, thérapeutiques, les indications de la lithiase urinaire du haut appareil. Puis, nous avons traité plus spécifiquement certaines situations cliniques fréquentes en pratique urologique.
Nous remercions nos maîtres de nous avoir transmis leur savoir et nos amis et collaborateurs pour leur aide qui nous a permis de dégager un peu de temps pour la préparation et la rédaction de ce travail.
Nous pensons aussi, plus particulièrement, à nos familles qui une fois de plus ont accepté, résignées, nos absences trop fréquentes.
Nous espérons que le lecteur trouvera dans ce travail les réponses à ses attentes et qu’il aura autant de plaisir à lire cet ouvrage que nous en avons eu à l’écrire.