La graisse péri-rénale issue des prélèvements d’organes : une source non invasive de cellules endothéliales comme modèle d’évaluation du vieillissement vasculaire et de l’alloimmunogénicité des transplants marginaux

25 novembre 2019

Auteurs : B. Gondran-Tellier, R. Boissier, L. Lyonnet, S. Simoncini, M. Meunier, P. Francois, T. Legris, S. Burtey, F. Dignat-Georges, G. Karsenty, E. Lechevallier, F. Sabatier, P. Pau
Référence : Prog Urol, 2019, 13, 29, 672-673
Objectifs

L’endothélium allogénique du donneur constitue une interface entre le donneur et le receveur. Le vieillissement et les facteurs de risques cardiovasculaires présents dans le microenvironnement de ces transplants issus de donneurs marginaux contribuent à l’inflammation endothéliale et à la sénescence vasculaire et peuvent avoir un effet délétère sur la réponse immunitaire du receveur ainsi que la fonction du greffon.

Méthodes

La fraction vasculaire stromale (SVF) du tissu adipeux péri-rénal (PRAT-SVF) prélevé chez le donneur a été isolée après digestion enzymatique. Les cellules progénitrices endothéliales (ECFC) ont été isolées par sélection immuno-magnétique (CD144+) à partir de la PRAT-SVF prélevée chez 2 donneurs marginaux et 2 optimaux. Ces cellules ont été amplifiées en culture. Le profil phénotypique et transcriptionnel des ECFC a été étudié en cytométrie de flux et en qRT-PCR. Ces ECFC ont été utilisées comme cibles pour évaluer l’activité endothéliotoxique d’anticorps circulants de receveurs présentant un rejet humoral, ainsi que l’effet pro-sénescent des facteurs paracrines présents dans le liquide de perfusion de transplants marginaux.

Résultats

Ces travaux apportent une première preuve de faisabilité de l’isolement des cellules endothéliales de donneurs issues de PRAT-SVF. Ces cellules présentent un potentiel clonogénique d’expansion en culture ainsi qu’une expression des antigènes endothéliaux et HLA. Nous apportons ici la preuve que ces ECFC de SVF, amplifiées en culture, sont des cibles pertinentes permettant le dépistage chez le receveur d’anticorps circulants anti-donneur et le monitoring d’anticorps anti-ABO lors de la désensibilisation humorale lors des transplantations ABO-incompatibles. Ces cellules endothéliales ont montré un profil inflammatoire et sénescent accru en réponse à une stimulation par le liquide de perfusion de donneurs marginaux, montrant l’effet délétère du microenvironnement paracrine propre aux donneurs à critères élargis.

Conclusion

Ce travail identifie une nouvelle stratégie non invasive, qui utilise les ECFC issues de la PRAT-SVF comme un modèle d’étude permettant d’indexer la réponse d’anticorps anti-endothéliaux en transplantation rénale, et d’évaluer l’impact des facteurs paracrines qui caractérisent les donneurs marginaux sur la vulnérabilité vasculaire associée à la moindre survie de ces transplants.




 




Déclaration de liens d'intérêts


Bourse AFU.






© 2019 
Publié par Elsevier Masson SAS.