La dilatation pariéto rénale au ballonnet dans la chirurgie percutanée du rein

24 octobre 2001

Mots clés : Chirurgie percutanée, dilatation, ballonnet de dilatation, dilatateurs d'Alken
Auteurs : NOURI M, TLIGUI M, FLAHAUT A, TCHALA K, DOUBLET JD, HAAB F, TRAXER O, THIBAULT P, GATTEGNO B
Référence : Prog Urol, 2000, 10, 1131-1134
But:Comparer les deux techniques de dilatation pariéto rénale pour chirurgie percutanée: aux dilatateurs d'Alken et au ballonnet. Matériel et méthodes:Il s'agit d'une étude prospective non randomisée réalisée entre juillet 1999 et avril 2000 concernant 20 patients ayant subi une chirurgie percutanée du rein. 10 patients ont été dilatés à la sonde à ballonnet (NephroMaxTM? laboratoiresBoston scientific) et 10 autres aux dilatateurs métalliques d'Alken. Le test statistique de Mann Whitney a été utilisé . Résultats:Le temps de dilatation et le temps d'exposition aux rayons X est plus court lors de la dilatation par ballonnet (différence statistiquement significative). La morbidité des deux techniques est comparable. Conclusion:La dilatation pariéto rénale au ballonnet permet de diminuer de façon significative le temps de dilatation et d'exposition aux rayons X et simplifie de façon très importante ce temps opératoire essentiel aux succès de la chirurgie percutanée.