Intérêt du scanner avec reconstruction tridimensionnelle de surface en urologie. Résultats préliminaires.

16 juillet 2001

Mots clés : imagerie, scanner hélicoïdal
Auteurs : Hubert J, Blum A, Chassagne S, Cormier L, Zemrag J, Claudon M, Regent D, Mangin P
Référence : Prog Urol, 1994, 4, 937-950
L'application de l'acquisition hélicoïdale au scanner permet l'obtention de reconstructions tri-dimensionnelles (3D) des vaisseaux, cavités ou parenchyme d'organes mobiles comme le rein. L'intérêt de cette reconstruction, dans sa technique de 3D de surface, a été explorée en urologie dans différents domaines : malformations congénitales (rein en fer à cheval, mégauretère, ectopie rénale ...), malformations acquises (diverticule, vessie de lutte ...), lithiase rénale, en particulier coralliforme, transplantation rénale. Les champs d'intérêt de la représentation 3D des coupes TDM sont encore mal définis, mais sont probablement triples: diagnostique, thérapeutique et pédagogique. La représentation 3D vient compléter les coupes axiales du scanner classique, et dans certains cas est concurrentielle d'autres techniques d'imagerie plus invasives.