Implantation d'une base de données cliniques en uro-oncologie : le projet CAISIS

25 novembre 2012

Auteurs : S. Benadiba, J. Cohen, A. El Basri, A. Colau, B. Guillonneau
Référence : Prog Urol, 2012, 13, 22, 833-834




 



Objectifs.– L’évaluation des pratiques permet l’amélioration de la qualité et la recherche clinique. La qualité du recueil des données est indispensable pour laquelle la solution informatique est la plus pertinente. CAISIS (www.caisis.org/) permet l’intégration de la pratique clinique au recueil de données destinées à la recherche clinique oncologique. Utilisé dans près de 30 centres hospitaliers dans le monde, CAISIS est installé dans le service d’urologie depuis juillet 2011.


Méthodes.– CAISIS est un logiciel libre (Open Source Initiative ) développé sous licence publique générale. Il nécessite un serveur web et d’un système de gestion des bases de données. L’installation est gérée par la Direction du système de gestion et d’information (DSIO). Les informations (cliniques, biologiques, anatomopathologiques et radiologiques) sont saisies via un navigateur Internet par items de façon libre ou standardisée (menus déroulants). Le logiciel est évolutif (ajout d’item/formulaire de saisie). La connexion avec le dossier médical informatisé est possible.


Résultat.– Depuis son installation, les données d’environ 1100 patients ont été entrées de façon rétrospective et/ou prospective. Après autorisation, chacun peut entrer et/ou modifier des données (date et l’identification de « l’entreur » de données sont conservées en clair). Le niveau de permission est modulable (administrateur, entreur de données d’un type ou d’un autre, modifieur de données, etc.). Dans le service, les informations de chaque patient avec un cancer urologique sont actuellement entrées par le chirurgien référent (consultation/hospitalisation). Les requêtes pour accéder au contenu de la base sont formulées en langage SQL par le DSIO après autorisation du comité d’éthique du projet de recherche et les données dé-identifiées sont exportées sur un tableur pour exploitation statistique. L’installation est déclarée à la Commission nationale de l’informatique et des libertés.


Conclusion.– CAISIS est une base de données fonctionnelle et gratuite adaptée à la recherche clinique en oncologie. Le soutien du DSIO est indispensable. Le projet d’une version en langue française est en cours (recherche de financement). L’utilisation de CAISIS par plusieurs services d’urologie permettrait la mise en commun de données validées et fiables et encouragerait la recherche clinique multicentrique.






© 2012 
Publié par Elsevier Masson SAS.