Impact du volume de cas par hôpital et par chirurgien sur les résultats de la néphrectomie partielle robot assistée : une étude multicentrique

25 novembre 2016

Auteurs : L. Tondut, B. Peyronnet, C. Vaessen, J. Bernhard, N. Doumerc, P. Sèbe, B. Pradère, B. Guillonneau, F. Nouhaud, N. Brichart, Q. Alimi, J. Beauval, A. Rammal, A. De la Taille, H. Baumert, S. Droupy, F. Bruyère, M. Rouprêt, A. Méjean, K. Bensalah
Référence : Prog Urol, 2016, 13, 26, 689
Objectifs

L’impact du volume de cas par chirurgien (VCH) et par centre (VCE) sur les résultats périopératoires et oncologiques a été démontré pour de nombreuses procédures chirurgicales, mais il n’existe que très peu de données concernant la néphrectomie partielle (NP). L’objectif de ce travail était d’évaluer l’impact du VCE et du VCH sur les résultats périopératoires de la NP robot assistée (NPRA).

Méthodes

Tous les patients ayant eu une NPRA entre 2009 et 2015 dans 12 centres français ont été inclus dans une étude rétrospective. Le VCE a été catégorisé en 4 groupes : faible VCE (<20/an) ; VCE modéré (20–44/an) ; VCE élevé (45–70/an) ; VCE très élevé (>70/an). Le VCH a également été catégorisé en 4 groupes : faible VCH (<7/an) ; VCH modéré (7–14) ; VCH élevé (15–30) ; VCH très élevé (>30). Le critère de jugement principal était le trifecta défini par l’association : absence de complications, durée d’ischémie chaude <25minutes, marges chirurgicales négatives.

Résultats

Au total, 1222 patients ont été inclus. En analyse univariée, le VCE avait un impact sur l’accomplissement du TRIFECTA (p <0,0001), le taux de marges positives (p =0,02), la durée d’hospitalisation (p <0,0001), la durée d’ischémie chaude (p <0,0001), le taux de complications Clavien ≥3 (p =0,02) et la durée opératoire (p <0,0001) (Tableau 1). En analyse univariée, Le VCH avait un impact sur l’accomplissement du TRIFECTA (p <0,0001), le taux de marges positives (p =0,02), la durée d’hospitalisation (p <0,0001), la durée d’ischémie chaude (p <0,0001), la durée opératoire (p <0,0001), mais pas sur le taux de complications (p =0,87) (Tableau 2). En analyse multivariée, le VCE était le principal facteur prédictif d’accomplissement du TRIFECTA (p <0,0001) alors que le VCH n’en n’était pas un (p =0,25) (Tableau 3).

Conclusion

Dans cette étude multicentrique le VCE avait un impact majeur sur les résultats périopératoires de la NPRA et était le principal facteur prédictif d’accomplissement du TRIFECTA en analyse multivariée. Le VCH avait un impact sur les résultats périopératoires en analyse univariée. Le VCE semblait avoir un impact plus important sur les résultats de la NPRA que le VCH.




 






Déclaration de liens d'intérêts


Les auteurs n'ont pas précisé leurs éventuels liens d'intérêts.




Tableau 1 - Résultats périopératoires selon le volume de cas par centre.







Tableau 2 - Résultats périopératoires selon le volume de cas par chirurgien.







Tableau 3 - Facteurs prédictifs d'accomplissement du trifecta en analyse multivariée.









© 2016 
Publié par Elsevier Masson SAS.