Impact du délai entre le diagnostic et la prostatectomie radicale sur les résultats oncologiques dans une population afrocaribéenne

25 novembre 2013

Auteurs : M. Benazzouz, P. Nevoux, C. Sénéchal, J. Casenave, G. Gourtaud, A. Loiselle, M. Fofana, B. Bhakkan-Mambir, L. Multigner, P. Blanchet
Référence : Prog Urol, 2013, 13, 23, 1024-1025




 



Objectifs .- Évaluer l'impact du délai entre le diagnostic et la prostatectomie totale sur la survie sans récidive (SSR) biologique dans une population afrocaribéenne de risque faible et intermédiaire de D'Amico.


Méthodes .- Une cohorte de 1400 patients consécutifs afro caribéens opérés d'une prostatectomie totale de janvier 2001 à décembre 2010 au CHU de Pointe-à-Pitre a été rétrospectivement analysée. Le critère de jugement principal était la SSR biologique, définie par deux élévations successives du PSA supérieures à 0,2ng/mL Les patients ont été répartis en plusieurs groupes en tenant compte de la classification des groupes à risque de D'AMICO ainsi que du délai entre la biopsie prostatique et la prostatectomie totale (moins de 3 mois ; entre 3 et 6 mois ; et au-delà de 6 mois). Les 3 groupes ont été comparés en fonction du PSA préopératoire, de l'âge lors de la PT, de l'indice de masse corporelle, du stade clinique, du stade pathologique, des marges chirurgicales et du score de Gleason. La méthode de régression de Cox a été utilisée pour analyser l'association entre les variables significatives et la récidive biologique. La survie sans récidive a été évaluée par les courbes de Kaplan-Meier.


Résultats .- Parmi les 921 patients remplissant les critères d'inclusion 293 (31,81 %), 458 (49,73 %) et 170 (18,46 %) avaient un délai entre la biopsie diagnostique et la PT inférieur à 3 mois, entre 3 et 6 mois, et supérieur à 6 mois respectivement. Chez les patients de risque faible le délai n'avait pas d'impact statistiquement significatif sur la SSR biologique (p =0,21). Chez les patients de risque intermédiaire un délai supérieur à 3 mois était associé à un risque plus élevé de récidive biologique (p =0,001).


Conclusion .- Le traitement retardé n'affecte pas les résultats oncologiques chez les patients afro-caribéens à faible risque de progression. Un délai de plus de 3 mois entre le diagnostic et le traitement a un impact sur la SSR biologique pour les patients de risque intermédiaire.



Figure 1a Courbes de survie sans récidive biologiques (groupe à risque faible de D'Amico).



Figure 1b Courbes de survie sans récidive biologiques (groupe à risque intermédiaire de D'Amico).
Tableau 1Caractéristiques préopératoires et pathologiques de la population.Moins de 3 moisEntre 3 et 6 moisPlus de 6 moisValeur pEffectif327507191Âge en année64,11(41-76)63,28(45-76)63,47(46-79)0,90Année de chirurgie2005,28(2001-2010)2006,72(2001-2010)2006,85(2001-2010)0,46IMC25,37(18,36-36,06)25,79(15,43-37,28)25,52(17,04-40,12)0,19Suivi en mois60,90(0,92-135,41)47,43(0,10-132,46)41,78(0,95-132,16)0,19PSA total8,60(0,84-46)8,75(0,99-43)9,76(1,47-52)0,00Stade clinique0,48T1188(57,49 %)304(59,96 %)109(57,07 %)T2139(42,51 %)199(39,25 %)81(42,41 %)T30(0 %)4(0,79 %)1(0,52 %)Gleason biopsique0,12≤6217(66,36 %)334(65,88 %)129(67,54 %)7 (3+4)70(21,41 %)102(20,12 %)36(18,85 %)7 (4+3)26(7,95 %)61(12,03 %)16(8,38 %)>714(4,28 %)10(1,97 %)10(5,24 %)Marges positives84(25,69 %)134(26,43 %)50(26,18 %)0,97Extension extracapsulaire61(18,65 %)89(17,55 %)43(22,51 %)0,33Stade ganglionnaire0,14N067(20,49 %)81(16,01 %)39(20,42 %)N13(0,92 %)5(0,99 %)5(2,62 %)Nx257(78,59 %)421(83 %)147(76,96 %)Gleason de la pièce de prostatectomie0,71≤6173(52,91 %)245(48,32 %)89(46,60 %)7 (3+4)100(30,58 %)180(35,50 %)66(34,55 %)7 (4+3)34(10,40 %)56(11,05 %)24(12,57 %)>720(6,12 %)26(5,13 %)12(6,28 %)Upgrading90(27,52 %)147(28,99 %)75(39,27 %)0,01

Tableau 1 - Caractéristiques préopératoires et pathologiques de la population.
Moins de 3 mois Entre 3 et 6 mois Plus de 6 mois Valeur p
Effectif  327  507  191   
Âge en année  64,11(41-76)  63,28(45-76)  63,47(46-79)  0,90 
Année de chirurgie  2005,28(2001-2010)  2006,72(2001-2010)  2006,85(2001-2010)  0,46 
IMC  25,37(18,36-36,06)  25,79(15,43-37,28)  25,52(17,04-40,12)  0,19 
Suivi en mois  60,90(0,92-135,41)  47,43(0,10-132,46)  41,78(0,95-132,16)  0,19 
PSA total  8,60(0,84-46)  8,75(0,99-43)  9,76(1,47-52)  0,00 
Stade clinique        0,48 
T1  188(57,49 %)  304(59,96 %)  109(57,07 %)   
T2  139(42,51 %)  199(39,25 %)  81(42,41 %)   
T3  0(0 %)  4(0,79 %)  1(0,52 %)   
Gleason biopsique        0,12 
≤ 217(66,36 %)  334(65,88 %)  129(67,54 %)   
7 (3+4)  70(21,41 %)  102(20,12 %)  36(18,85 %)   
7 (4+3)  26(7,95 %)  61(12,03 %)  16(8,38 %)   
> 14(4,28 %)  10(1,97 %)  10(5,24 %)   
Marges positives  84(25,69 %)  134(26,43 %)  50(26,18 %)  0,97 
Extension extracapsulaire  61(18,65 %)  89(17,55 %)  43(22,51 %)  0,33 
Stade ganglionnaire        0,14 
N0  67(20,49 %)  81(16,01 %)  39(20,42 %)   
N1  3(0,92 %)  5(0,99 %)  5(2,62 %)   
Nx  257(78,59 %)  421(83 %)  147(76,96 %)   
Gleason de la pièce de prostatectomie        0,71 
≤ 173(52,91 %)  245(48,32 %)  89(46,60 %)   
7 (3+4)  100(30,58 %)  180(35,50 %)  66(34,55 %)   
7 (4+3)  34(10,40 %)  56(11,05 %)  24(12,57 %)   
> 20(6,12 %)  26(5,13 %)  12(6,28 %)   
Upgrading   90(27,52 %)  147(28,99 %)  75(39,27 %)  0,01 






Tableau 1 - Caractéristiques préopératoires et pathologiques de la population.
  Moins de 3 mois  Entre 3 et 6 mois  Plus de 6 mois  Valeur p  
Effectif  327  507  191   
Âge en année  64,11(41-76)  63,28(45-76)  63,47(46-79)  0,90 
Année de chirurgie  2005,28(2001-2010)  2006,72(2001-2010)  2006,85(2001-2010)  0,46 
IMC  25,37(18,36-36,06)  25,79(15,43-37,28)  25,52(17,04-40,12)  0,19 
Suivi en mois  60,90(0,92-135,41)  47,43(0,10-132,46)  41,78(0,95-132,16)  0,19 
PSA total  8,60(0,84-46)  8,75(0,99-43)  9,76(1,47-52)  0,00 
Stade clinique        0,48 
T1  188(57,49 %)  304(59,96 %)  109(57,07 %)   
T2  139(42,51 %)  199(39,25 %)  81(42,41 %)   
T3  0(0 %)  4(0,79 %)  1(0,52 %)   
Gleason biopsique        0,12 
≤ 217(66,36 %)  334(65,88 %)  129(67,54 %)   
7 (3+4)  70(21,41 %)  102(20,12 %)  36(18,85 %)   
7 (4+3)  26(7,95 %)  61(12,03 %)  16(8,38 %)   
> 14(4,28 %)  10(1,97 %)  10(5,24 %)   
Marges positives  84(25,69 %)  134(26,43 %)  50(26,18 %)  0,97 
Extension extracapsulaire  61(18,65 %)  89(17,55 %)  43(22,51 %)  0,33 
Stade ganglionnaire        0,14 
N0  67(20,49 %)  81(16,01 %)  39(20,42 %)   
N1  3(0,92 %)  5(0,99 %)  5(2,62 %)   
Nx  257(78,59 %)  421(83 %)  147(76,96 %)   
Gleason de la pièce de prostatectomie        0,71 
≤ 173(52,91 %)  245(48,32 %)  89(46,60 %)   
7 (3+4)  100(30,58 %)  180(35,50 %)  66(34,55 %)   
7 (4+3)  34(10,40 %)  56(11,05 %)  24(12,57 %)   
> 20(6,12 %)  26(5,13 %)  12(6,28 %)   
Upgrading   90(27,52 %)  147(28,99 %)  75(39,27 %)  0,01 







© 2013 
Publié par Elsevier Masson SAS.