Hydroposturothérapie et lithiase résiduelle après lithotripsie

27 octobre 2001

Mots clés : Hydroposturothérapie, Lithotripsie, lithiases résiduelles
Auteurs : THOMAS J
Référence : Prog Urol, 2000, 10, 1152-1155
But : Rapporter les résultats de l'hydroposturothérapie vis-à-vis des fragments lithiasiques restants après lithotripsie extracorporelle . Matériel et Méthode:417 sujets porteurs de fragments lithiasiques résiduels après une ou plusieurs séances de lithotripsie, n'ayant éliminé aucun fragment dans une période de 3 à 6 mois, voire 12 mois, avant la mise en route du traitement, sont soumis à une cure hydrique intensive, et à une hydrothérapie quotidienne appropriée. Les soins hydrothérapiques sont adaptés à chaque cas, et lorsqu'il s'agit de lithiase résiduelle calicielle inférieure, les sujets sont mis en position verticale, tête en bas, pieds en l'air, pour faciliter la migration des fragments de calculs. Les sujets surveillent leurs urines à chaque miction, et recueillent les fragments expulsés. Résultats:Sur 417 sujets ainsi traités pendant trois semaines, l'expulsion partielle ou totale a été obtenue 282 fois, soit dans 67,6% des cas. Sur 305 cas de lithiase résiduelle calicielle inférieure, l'expulsion a été obtenue 218 fois, soit dans 71,5% des cas, et, sur 112 cas de lithiase calicielle supérieure ou moyenne, l'expulsion a été obtenue 64 fois, soit dans 57,1% des cas.
L'expulsion, quand elle se produit, commence le plus souvent dès le premier, le deuxième ou le troisième jour de traitement. Conclusion:Cette étude montre que l'hydroposturothérapie est susceptible d'améliorer les résultats de la lithotripsie extracorporelle quand celle-ci laisse des fragments résiduels.