Fistules artérielles ilio-urétérales après chirurgie reconstructrice aorto-iliaque (à propos de 3 cas)

16 juillet 2001

Mots clés : chirurgie vasculaire, complication iatrogène, fistule uro-vasculaire, lésion
Auteurs : Simon G, Ballanger P, Midy D, Junes F, Baste JC, Boisieras P
Référence : Prog Urol, 1992, 2, 85-92
Les auteurs rapportent trois observations de fistules ilio-urétérales dans les suites lointaines d'une chirurgie aorto-iliaque reconstructrice. Ils rappellent également les six observations similaires publiées dans la littérature mondiale. Toutes ces observations ont en commun l'apparition d'une fistule urétéro-artérielle plusieurs années après un geste vasculaire portant sur l'artère iliaque. Les suites de la thrombo-endartériectomie iliaque semblent être principalement en cause comme dans leurs trois observations aboutissant à un faux anévrisme en regard de la fermeture de l'artériotomie, d'autant plus qu'une angioplastie par patch avait été réalisée. La fréquence de cette complication est exceptionnelle. Le diagnostic doit être suspecté devant les hématuries abondantes et les antécédents et si possible confirmé par une urographie intraveineuse, une urétéropyélographie rétrograde, une artériographie, voire une tomodensitométrie. La thérapeutique en est complexe et passe par un geste vasculaire et urologique dépendant du degré d'urgence et des possibilités de reconstruction