Facteurs prédictifs de complications postopératoires après vaporisation prostatique au laser Greenlight XPS-180W : une étude prospective bicentrique

25 novembre 2015

Auteurs : R. Huet, M. Thoulouzan, R. Mathieu, M. Perrouin-verbe, G. Verhoest, A. Valeri, K. Bensalah, S. Vincendeau, G. Fournier
Référence : Prog Urol, 2015, 13, 25, 782-783
Objectifs

La vaporisation prostatique au laser Greenlight XPS-180W est une alternative à la résection transuréthrale de prostate dans le traitement chirurgical de l’hyperplasie bénigne de prostate (HBP). L’objectif de cette étude est d’évaluer les complications postopératoires de cette technique et d’en identifier les facteurs prédictifs.

Méthodes

Entre septembre 2010 et avril 2014, 589 patients ont été opérés dans deux centres français par six opérateurs expérimentés (au minimum 30 interventions réalisées) par laser Greenlight XPS-180W pour une HBP symptomatique. Les complications dans les 30jours postopératoires ont été rapportées selon les classifications Clavien-Dindo et groupe d’utilisateurs du Greenlight (GUGL). Les facteurs prédictifs de complication ont été identifiés en analyse uni- puis multivariée.

Résultats

L’âge moyen était de 70,2ans (45–95), le volume prostatique de 62,6mL (7–270). Cent quatre-vingt-douze patients (32,6 %) étaient sondés en préopératoire. Cent quarante-cinq étaient sous antiagrégants plaquettaires (AAP, 24,6 %) et 54 sous anticoagulant oraux (9,2 %). En analyse multivariée, les facteurs prédictifs de complications ClavienII étaient un traitement AAP (p =0,001), un traitement anticoagulant (p =0,043), une bactériurie préopératoire (p =0,022) et la durée d’intervention (p =0,007). Les complications hémorragiques (ClavienII) concernaient 4,2 % des patients (n =25) (Tableau 1, Tableau 2). En analyse multivariée, les facteurs prédictifs de complications hémorragiques étaient un traitement AAP et anticoagulant (p =0,015 et p =0,016, respectivement) et le volume prostatique (p =0,002). Les complications infectieuses concernaient 8,2 % des patients (n =45) (Tableau 1, Tableau 2). En analyse multivariée, une bactériurie préopératoire était le seul facteur prédictif de complication infectieuse (p <0,0001).

Conclusion

La vaporisation prostatique au laser Greenlight XPS-180W est une technique sûre avec un faible taux de complications majeurs postopératoires. Différents facteurs prédictifs de complications postopératoires globales, hémorragiques et infectieuses ont été identifiés.




 




Déclaration d'intérêts


Les auteurs n'ont pas transmis de déclaration de conflits d'intérêts.




Tableau 1 - Complications postopératoires hémorragiques selon Clavien-Dindo et groupe d'utilisateurs du Greenlight (GUGL).







Tableau 2 - Complications postopératoires infectieuses selon Clavien-Dindo et groupe d'utilisateurs du Greenlight (GUGL).









© 2015 
Publié par Elsevier Masson SAS.